{Un chiffre, un fait} 39 : le nombre de sites français inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO [es]

Le 22 juin 2014, l’UNESCO a inscrit la Grotte Chauvet au patrimoine mondial. Il a fallu attendre près de 20 000 ans pour que la grotte soit redécouverte il y vingt ans par trois spéléologues. Située en Ardèche, elle renferme plus de 1 000 dessins, parmi les premiers réalisés par l’homme, il y a 36 000 ans.

Ce site majeur devient le trente-neuvième site français inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Grâce à la grande diversité de ses paysages et à sa richesse historique, la France compte parmi les pays qui ont le plus de biens culturels et naturels inscrits dans cette prestigieuse liste. Les édifices religieux y occupent une place de choix puisque quatre cathédrales et de nombreuses abbayes romanes sont classées. Trois sites naturels ont déjà été distingués par l’UNESCO : le golfe de Porto en Corse, la région des Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion ainsi que les lagons de Nouvelle-Calédonie.

La France est la première destination touristique mondiale. En 2012, 83 millions de touristes ont ainsi pu découvrir la richesse de notre territoire. Les biens culturels inscrits au patrimoine mondial, comme les rives de la Seine ou le Canal du Midi, sont de véritables vitrines de la qualité et de la diversité de l’offre touristique française. Le tourisme, aujourd’hui en pleine mutation, est en effet l’un des secteurs-clés de l’économie française représentant 7 % du PIB. Sa promotion est l’une des priorités du ministre Laurent Fabius, qui vient de formuler plusieurs propositions concrètes pour améliorer l’accueil des touristes.

La liste complète des biens culturels et naturels français inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO :

  • Abbatiale de Saint-Savin sur Gartempe (1983)
  • Abbaye cistercienne de Fontenay (1981)
  • Arles, monuments romains et romans (1981)
  • Basilique et colline de Vézelay (1979)
  • Bassin minier du Nord-Pas de Calais (2012)
  • Beffrois de Belgique et de France (1999)
  • Bordeaux, Port de la Lune (2007)
  • Canal du Midi (1996)
  • Cathédrale d’Amiens (1981)
  • Cathédrale de Bourges (1992)
  • Cathédrale de Chartres (1979)
  • Cathédrale Notre-Dame, ancienne abbaye Saint-Rémi et palais du Tau, Reims (1991)
  • Centre historique d’Avignon : Palais des papes, ensemble épiscopal et Pont d’Avignon (1995)
  • Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France (1998)
  • Cité épiscopale d’Albi (2010)
  • De la grande saline de Salins-les-Bains à la saline royale d’Arc-et-Senans, la production du sel ignigène (1982)
  • Fortifications de Vauban (2008)
  • Grotte ornée du Pont d’Arc, dite grotte Chauvet-Pont d’Arc, Ardèche (2014)
  • Juridiction de Saint-Émilion (1999)
  • Le Havre, la ville reconstruite par Auguste Perret (2005)
  • Les Causses et les Cévennes, paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen (2011)
  • Mont-Saint-Michel et sa baie (1979)
  • Palais et parc de Fontainebleau (1981)
  • Palais et parc de Versailles (1979)
  • Paris, rives de la Seine (1991)
  • Places Stanislas, de la Carrière et d’Alliance à Nancy (1983)
  • Pont du Gard (1985)
  • Provins, ville de foire médiévale (2001)
  • Site historique de Lyon (1998)
  • Sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes (2011)
  • Sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère (1979)
  • Strasbourg – Grande île (1988)
  • Théâtre antique et ses abords et « Arc de Triomphe » d’Orange (1981)
  • Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes (2000)
  • Ville fortifiée historique de Carcassonne (1997)
  • Golfe de Porto : calanche de Piana, golfe de Girolata, réserve de Scandola (1983)
  • Lagons de Nouvelle-Calédonie : diversité récifale et écosystèmes associés (2008)
  • Pitons, cirques et remparts de l’ile de la Réunion (2010)
  • Pyrénées - Mont Perdu (1997)

En outre, la gastronomie française a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, distinguant l’art du « bien manger » et du « bien boire » de notre pays.

Dernière modification : 03/12/2014

Haut de page