Brèves de France - 16 octobre 2015 [es]

Culture - A Paris, le nouveau Musée de l’Homme ouvre ses portes

JPEG

Paris retrouve un de ses joyaux culturels. Après six ans de fermeture en raison de travaux, le Musée de l’Homme, inauguré le 15 octobre dernier par François Hollande, rouvre ses portes au public. Pas question de race, mais d’une pluralité humaine non hiérarchique ; c’est l’objet de ce musée fondé en 1938 et situé Place du Trocadéro, en face de la Tour Eiffel.

Les 2.500 mètres carrés de collections ont été repensés, des pièces préhistoriques jusqu’aux objets les plus modernes, pour une meilleure mise en valeur des collections. Le nouveau musée s’articule désormais autour de trois questions fondamentales : "Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ?". Il reste bien sûr les pièces phares, comme le crâne du philosophe René Descartes ou une précieuse statue sculptée il y a 25.000 ans.

Le paléontologue Yves Coppens, la philosophe Sylviane Agacinski, le démographe Yves Le Bras, l’historien des sciences André Pichot et bien d’autres experts ont aidé Évelyne Heyer, la spécialiste de l’anthropologie génétique, à bâtir une histoire de l’homme à partir de l’énorme collection du musée, composée de 700 000 objets de la préhistoire et de 30 000 ensembles d’anthropologie. La collection du musée comprend notamment des crânes de l’homme de Cro-Magnon, la Vénus de Lespugue ou encore la merveilleuse collection de bustes de plâtre peints du XIXe siècle illustrant la diversité des peuples du monde.

Une entrée gratuite pour le public est prévue pendant 3 jours, jusqu’au lundi 19 octobre au soir.

Pour en savoir plus :
http://www.museedelhomme.fr/
http://www.liberation.fr/futurs/2015/10/14/musee-de-l-homme-retour-aux-origines_1404090



Sciences – Colas présente WattWay, la route photovoltaïque

JPEG

Colas, filière du constructeur Bouygues, a annoncé ce mardi 13 octobre, le prochain lancement commercial d’un revêtement routier capable de produire de l’électricité à partir de l’énergie solaire. Cette première mondiale, qui est le fruit de 5 ans de recherche menée conjointement avec l’Institut national de l’énergie solaire (Ines), permettrait à la France d’assurer son auto-suffisance énergétique si elle équipait un quart de ses routes.

Ces routes photovoltaïques « WattWay » fonctionnent sur le même principe que les panneaux solaires, renforcées par un matériau -composé de résines et de polymères- capable de résister à la circulation de poids lourds, aux propriétés d’étanchéité et d’adhérence semblables à celles d’un revêtement routier classique. Le produit se présente sous la forme de dalles qui s’appliquent directement sur la surface concernée, sans nécessiter aucun travail de génie civil ni d’entretien particulier.

L’énergie produite par cette « route solaire » devrait pouvoir alimenter l’éclairage public, les enseignes lumineuses, les transports électriques, les logements ou les bureaux. Colas estime qu’en couvrant 2,5 % des chaussées françaises, le pays compenserait déjà 10 % de ses besoins en électricité.

A la recherche de sites pilotes pour accompagner son lancement, WattWay sera vendue à partir de janvier prochain sur le marché national et suscite également l’intérêt de pays étrangers, parmi lesquels le Danemark.

Pour en savoir plus :
Communiqué de presse de Colas
http://www.colas.com/fr/presse-mediatheque/communiques-de-presse/detail-d-un-communique-1100053.html&id_communique=433
Futura Sciences
http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/developpement-durable-wattway-route-solaire-colas-produire-electricite-60108/
Les Échos
http://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/021398624191-colas-lance-la-route-photovoltaique-une-premiere-mondiale-1165007.php



Économie – La startup Doctolib intéresse les investisseurs étrangers

JPEG

Créée en octobre 2013, la start-up française Doctolib a déjà réussi 3 levées de fonds importantes. La dernière en date a attiré 18 millions d’euros d’investissement et l’entrée à son capital d’Accel Partners, un acteur majeur impliqué dans l’essor de Blablacar et de Facebook. Un modèle de croissance et de développement pour une entreprise de la French Tech.

Doctolib est un service de prise de rendez-vous médicaux sur Internet qui permet aux particuliers de réserver un créneau horaire pour une consultation auprès d’hôpitaux, de cliniques et de spécialistes de la santé. Ils sont ainsi 5000 praticiens et près de 100 établissements à avoir confié la gestion de leur carnet de rendez-vous à cette startup, moyennant un abonnement mensuel d’une centaine d’euros. Le service, gratuit, rapide et disponible en continu, a enregistré en septembre dernier sa millionième réservation.

Cette 3ème levée de fonds ouvre de nouveaux horizons à Doctolib, qui ambitionne à présent de se développer dans 6 nouveaux pays européens. Comptant aujourd’hui 120 employés et une présence dans 15 villes de France, l’entreprise souhaite doubler ses effectifs et s’installer dans 225 villes supplémentaires avant de s’exporter.

Pour en savoir plus :
Communiqué de presse de Doctolib
http://res.cloudinary.com/doctolib/raw/upload/v1444657779/doctolib-cp-octobre15-FR.doc
BFM Business
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/doctolib-cette-startup-francaise-qui-epate-les-anglo-saxons-922077.html
Sciences et Avenir
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/e-sante/20151013.OBS7552/doctolib-fr-le-site-de-prise-de-rendez-vous-medicaux-est-en-pleine-expansion.html

Dernière modification : 23/11/2015

Haut de page