Brèves de France - 20 janvier 2015 [es]

Culture - La Philharmonie a reçu 45.000 visiteurs depuis son inauguration

Après cinq ans de travaux, la Philharmonie de Paris a été inaugurée ce 14 janvier 2015, Porte de Pantin, dans l’est parisien. Le concert inaugural a été assuré par les musiciens de l’Orchestre de Paris, dans son nouveau lieu de résidence.

JPEG

Depuis l’inauguration, la Philharmonie de Paris a reçu 45.000 personnes. 15000 auditeurs ont assisté trois soirées « officielles » des 14, 15 et 16 janvier et 30.000 le week-end dernier pour les journées portes ouvertes. En raison de la forte affluence, des milliers de personnes ont dû découvrir le bâtiment de l’extérieur sans pouvoir accéder aux concerts et activités. Près d’un million de visiteurs sont attendus chaque année dans ce nouvel espace.

L’auditorium de 2 400 places a été imaginé par l’architecte français Jean Nouvel, qui a également conçu l’Institut de monde arabe et le musée du Quai Branly à Paris ainsi que la Tour Agbar à Barcelone. Bien que quelques semaines de travaux soient encore nécessaires pour parachever le bâtiment, le directeur de la production de la Philharmonie de Paris Emmanuel Hondré estime déjà que l’auditorium est « d’une acoustique très prometteuse ».

Pour en savoir plus :
France TV
La Croix


Economie - Lancement de l’agence "France Business"

Le gouvernement français a lancé officiellement l’agence "Business France", qui est née le 1er janvier 2015 de la fusion entre l’agence française pour les investissements internationaux et UBIFrance.

JPEG

L’identité visuelle de cette nouvelle agence a été dévoilée hier lors d’un événement auquel a participé M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, avec MM. Emmanuel Macron, ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Mathias Fekl, secrétaire d’Etat au commerce extérieur, au tourisme et aux Français de l’étranger, et Mme Sylvia Pinel, ministre du logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité.

La mission de Business France est de favoriser le développement international des entreprises implantées en France, de promouvoir les exportations françaises et de développer l’attractivité du territoire national. Business France prendra ainsi toute sa part dans les efforts pour générer plus d’échanges et d’investissements durables, au service de la relance de l’économie française, du développement économique des territoires et de la création d’emplois.

Para mayor información :
Communiqué du Ministère des Affaires Etrangères


Sciences - Cœur artificiel : le second patient a repris une vie normale

La première implantation de cœur artificiel le 18 décembre 2013 représentait une double prouesse « made in France » : une prouesse médicale car c’était une première mondiale et une prouesse économique puisqu’elle associe recherche scientifique et innovation industrielle.

La première transplantation a été réalisée sur un homme de 76 ans, qui avait finalement succombé soixante-quinze jours après la pose de la bioprothèse : une première expérience probante pour la société Carmat : le critère de succès retenu était la survie à trente jours.

Le cœur artificiel élaboré par le professeur Alain Carpentier pendant plus de 25 ans n’est pas destiné à une période d’attente de greffe cardiaque. Il vise à remplacer définitivement le cœur défaillant. Cette prothèse est recouverte à l’intérieur de biomatériaux extraits de tissus animaux afin d’éviter la formation de caillots. En raison de son poids (900 grammes), il est pour le moment réservé aux personnes de forte corpulence. Le coût de la prothèse reste pour le moment très élevé.

En juillet, l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait autorisé le médecin à poursuivre son projet d’essai clinique sur quatre patients atteints d’insuffisance cardiaque au pronostic vital engagé à brève échéance. Le 5 aout 2014, une seconde prothèse de haute technologie a donc été greffée sur un patient au centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes. L’intervention s’est déroulée autour du chirurgien Daniel Duveau, déjà présent lors de la première opération, qui avait eu lieu à l’hôpital Pompidou. Aujourd’hui, le patient a repris une vie normale : le cœur artificiel lui assure une qualité de vie suffisante pour réaliser ses activités quotidiennes.

Pour plus d’informations :
Le Figaro
Libération

Dernière modification : 27/01/2015

Haut de page