Brèves de France - 27 mars 2015 [es]

Culture – Art Paris Art Fair : l’art contemporain s’installe pour un week-end à Paris

JPEG

Art Paris Art Fair, la grande foire internationale d’art contemporain ouvre ses portes jeudi 26 mars au Grand Palais à Paris. Fidèle à sa tradition, Art Paris Art Fair 2015 propose un panorama de l’art moderne et contemporain placé sous le signe de la découverte, du dialogue entre les disciplines artistiques et entre les cultures. Pour la première fois en France, Singapour et l’Asie du Sud-Est sont mises à l’honneur, en écho à l’événement Singapour en France – Le Festival, lancé le 25 mars, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’indépendance de cette cité-Etat. Plus de 58 000 visiteurs sont attendus.

Depuis 2013, Art Paris Art Fair met en place la section « Promesses », dédiée aux galeries de moins de 5 ans d’existence. Cette année seront encore présents l’espace Art Book Librairie consacré au livre d’art et la plate-forme Art Design, qui vise à explorer les liens entre design et art contemporain. A ces espaces s’ajoutera pour l’édition 2015 le « Solo Show », un ensemble de 35 expositions personnelles disséminées au sein de la foire. Le programme VIP « A Paris au printemps » mettra en avant la scène artistique parisienne, actuellement en plein renouveau.

Comme à son habitude, Art Paris Art Fair privilégie la présence de galeries de taille moyenne, installées dans des villes de province, françaises ou étrangères. Parmi les 145 galeries présentes cette année, la moitié vient de l’étranger. 20 pays sont ainsi représentés. Cette année encore, Art Paris Art Fair, se positionne comme la tête de pont des grands événements artistiques parisiens du printemps. De façon concomitante auront lieu le Salon du dessin (ancien), qui réunira une quarantaine de galeries au Palais Brongniart, et Drawing Now, le salon du dessin contemporain auquel participeront plus de 70 galeries, au Carré du Temple.

Pour en savoir plus :
Site Art Paris
Article de l’Express
Article Les Echos

Economie – Lancement du Comité stratégique de l’export

JPEG

Le 23 mars dernier, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, a lancé le Comité stratégique de l’export (CSE). Ce comité compte une vingtaine de membres. Il réunit les principaux acteurs publics et privés en charge de l’internationale des entreprises (Direction générale du Trésor, MAE, douane, Business France, Comité national des conseillers du commerce extérieur français, BPI France, COFACE, etc.). Le CSE doit permettre une meilleure coordination des acteurs, y compris avec les régions.

Le CSE est chargé de formuler des recommandations pour appuyer Business France dans son action de soutien à l’export pour les PME françaises. Pour cela, il assurera la mise en œuvre concrète du plan d’action pour l’internationalisation des PME, rendu public le 11 mars. Le CSE est avant tout un lieu de rencontre et de partage de l’information. Il a été installé à la suite de l’organisation du Forum « PME à l’international » qui a réuni ce mois-ci plus de 400 entreprises autour de six secteurs jugés prioritaires : agroalimentaire, santé, ville durable, technologie de la communication, tourisme, industries culturelles et créatives. Ce forum sera décliné très prochainement dans chacune des régions françaises.

Pour en savoir plus :
Article du MAEDI

Sciences – HROV Ariane, le nouveau sous-marin français : innovant sur tous les plans

HROV (Hybrid Remotely Operated Vehicule, Véhicule hybride opéré à distance) Ariane, le nouvel engin sous-marin sans pilote développé par l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (Ifremer) sera officiellement lancé le 23 avril prochain.

D’une taille comparable à celle d’un véhicule urbain, HROV Ariane offre de nouvelles possibilités de déploiement tout en réduisant les coûts d’exploitation. Il peut être utilisé en mode télé-opéré, avec une liaison physique par fibre optique qui le relie au navire, ou alors en mode autonome, sans lien physique avec le navire, grâce à un modem acoustique. HROV Ariane peut plonger jusqu’à 2500 mètres de profondeur.
Cet engin très innovant permettra de réaliser des missions d’intervention (interventions d’urgence sur des pollutions, recherche de boîtes noires), d’observation et de cartographie des fonds marins, y compris dans des reliefs très difficiles. Ces missions pourront être assurées par des équipes de seulement trois personnes, réduisant ainsi considérablement les coûts d’exploitation. HROV Ariane est conçu pour transmettre en temps réel les informations recueillies, notamment des images en haute résolution, assurant ainsi une mise en œuvre simplifiée et plus rapide. Une flexibilité que n’offrent pas les sous-marins traditionnels.

En cinq années de développement, plusieurs dizaines de brevets ont été déposés. Le projet a d’ores et déjà retenu l’attention de partenaires industriels pour des usages allant au-delà de la recherche scientifique. Après son baptême officiel, les essais en mer se poursuivront tout au long de l’année 2015. L’objectif est d’aboutir dès 2016 à un système opérationnel capable d’assurer des campagnes scientifiques.

Pour en savoir plus :
Bulletins électroniques
Ifremer
Article Libération

Dernière modification : 27/03/2015

Haut de page