Brèves de France - 4 février 2015 [es]

Culture - Lancement du Guide Michelin 2015

L’édition française 2015 du célèbre Guide Michelin a été présentée hier, lundi 2 février 2015, dans les salons du Quai d’Orsay. Il sera disponible vendredi 6 février prochain pour le grand public.

JPEG

Cette année, 609 tables ont été distinguées : 503 restaurants à une étoile, 80 à deux étoiles et seulement 26 trois étoiles, parmi lesquelles deux nouveaux. Yannick Alléno, 46 ans, également distingué Meilleur cuisinier de l’année 2015 par le Gault et Millau, remporte trois étoiles au Pavillon Ledoyen, restaurant situé sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris. Il avait déjà décroché trois étoiles alors qu’il était au Meurice, en 2007. Le restaurant « La Bouitte », en Savoie, où officient en famille René et Maxime Meilleur – le père et le fils – passe de deux à trois étoiles. Alain Ducasse décroche deux étoiles pour le Plaza Athénée, dont il a repris les cuisines depuis la réouverture, après onze mois de travaux. Le célèbre chef y développe une cuisine fondée sur la naturalité, autour du trio poissons-légumes-céréales.

Cette année, le guide a été présenté au public un mois avant le traditionnel lancement fin mars. Le palmarès a été dévoilé le 2 février au Ministère des Affaires Étrangères par Laurent Fabius et le directeur du Michelin, Michael Ellis. Le lancement a été avancé pour aider les restaurants de montagne, ouverts seulement pendant la saison hivernale, à profiter réellement de leur inscription au Michelin en termes de réservations. Par ailleurs, ce lancement inhabituel souligne l’importance donnée à la gastronomie dans le tourisme en France.

2015 a été décrétée année de la gastronomie française par Laurent Fabius. Dans ce cadre, plusieurs événements seront organisés dans le monde, notamment Good France, qui réunira plus de 1000 chefs sur les cinq continents pour organiser un dîner à la française le 19 mars prochain. Au Mexique, 43 chefs ont d’ores et déjà été sélectionnés pour faire vivre cet événement dans 15 villes du pays.

Pour en savoir plus :
L’Express
Le Monde
Huffington Post

Économie – Lancement du pôle œnotourisme en Champagne-Ardenne

Dans le cadre de la stratégie définie par les Assises du tourisme en juin dernier, le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur et à la promotion du tourisme Matthias Fekl a officiellement lancé le 23 janvier dernier le pôle d’excellence « œnotourisme » en Champagne Ardenne. Objectif : en faire un moteur du tourisme et renforcer l’attractivité de la France grâce à l’un de ses produits phares.

JPEG

Avec plus de 10 000 caves attirant près de 8 millions de touristes par an, le secteur vitivinicole français représente une attraction forte, en France comme à l’international. C’est pourquoi la région Champagne Ardenne va bénéficier d’un contrat de destination, dispositif mis en place par le gouvernement pour valoriser ce patrimoine unique. Un pôle d’excellence va être développé pour fédérer les acteurs locaux, professionnels et touristiques, autour d’un même projet : valoriser l’expertise française et rendre l’offre plus lisible pour les touristes, notamment étrangers.

Sélectionnée comme représentant de la France dans la catégorie « paysages culturels » pour la session 2015 du comité du patrimoine mondial de l’UNESO, la région Champagne a été symboliquement choisie comme terre de lancement de ce pôle d’excellence. Avec certains sites comme la vallée de la Marne, la colline Saint-Nicaise à Reims ou l’avenue de Champagne à Epernay, elle devrait contribuer à atteindre l’objectif de doubler le nombre de visiteurs en France d’ici à 2030.

Pour en savoir plus :
Le Figaro - Vin
Ministère des Affaires Étrangères
Candidature de la région Champagne

Dernière modification : 04/02/2015

Haut de page