Brèves de France - 4 mars 2016 [es]

Culture - MyFrenchFilmFestival bat des records d’affluence !

JPEG

Le festival de cinéma en ligne MyFrenchFestival (myfrenchfilmfestival.com) a signé un nouveau record historique : la sixième édition, qui s’est déroulée du 18 janvier au 18 février, a enregistré plus de 6.5 millions de vues à travers le monde.

Lancé en 2010, MyFrenchFilmFestival a pour concept la mise en lumière et la présentation de la nouvelle génération de films français. Il permet aux internautes du monde entier de pouvoir visionner les films sélectionnés via des plateformes sur internet. Cette année, les films étaient accessibles depuis 105 pays, à travers les 37 plateformes partenaires du Festival. Dix longs et dix courts-métrages étaient en compétition pour trois prix : le prix Chopard du jury, le prix Lacoste du Public et le Prix de la Presse Internationale.

Les records d’affluence s’expliquent non seulement par l’augmentation du nombre des plateformes participantes (elles n’étaient que 22 lors de la précédente édition) et par la composition d’un jury très impliqué dans la diffusion numérique du 7ème art mais aussi par la gratuité des films sur les continents latino-américain et africain. De plus, l’organisation a innové cette année en réalisant la sélection par thème : « French Kiss », « In Your Face », « Paris Comedy », « Crime Scene », « Cinema : A Life in Pictures ».

Les lauréats de cette sixième édition sont le film franco-belge Alléluia pour le prix du jury , le film Les Châteaux de sable pour le prix Lacoste du Public, ainsi que le long métrage Coup de Chaud et le court-métrage Le Repas Dominical récompensés pour le Prix de la Presse Internationale.

Pour en savoir plus :
Le site web de MyFrenchFilmFestival
Le Monde


Économie - Atout France promeut l’œnotourisme avec le site VISITFRENCHWINE

JPEG

L’Agence de développement touristique de la France, Atout France, a lancé le 9 février dernier le portail internet VISITFRENCHWINE. La plateforme a pour but de développer et dynamiser le tourisme autour du vin de France. En effet, le vin et le terroir français, dont la qualité et la diversité font partie du patrimoine culturel et de l’identité française au même titre que la gastronomie, attirent chaque année plus de visiteurs dans le pays. L’œnotourisme se définit comme l’ensemble des prestations relatives aux séjours et aux consommations dans les lieux emblématiques du vin français. La France se caractérise en effet par la présence sur le territoire de deux vignobles classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : celui de Bordeaux et celui de Champagne.

Face à l’augmentation de la concurrence dans le domaine de l’œnotourisme, Atout France a décidé d’unir les différents acteurs du tourisme et du vin afin de développer l’offre et guider les touristes étrangers au cours de leur séjour. Le concept du site est simple : séduire le visiteur étranger en lui permettant d’effectuer une recherche rapide pour le rediriger ainsi vers un site qui répondra à ses requêtes. Le site VISITFRENCHWINE répertorie en effet l’ensemble des sites œnologiques français. De plus, le site n’est pas voué à rester figé : chaque année de nouveaux lieux à visiter et à découvrir viendront s’ajouter à la liste.

Avec 3 millions d’œnotouristes en 2010, Atout France s’est fixé l’objectif d’atteindre 4 millions de visiteurs à horizon 2020. Les exportations de vin français ont représenté 7.6 milliards d’euros en 2014.

Pour en savoir plus :
Le site web VISITFRENCHWINE.com
Le communiqué de presse de présentation
La Revue du Vin de France


Sciences/Planète - L’ingénieur Corentin de Chatelperron part à la découverte des « low-techs »

JPEG

Le 23 février dernier, l’ingénieur français Corentin de Chatelperron et son équipe ont largué les amarres depuis le port de Concarneau dans le Finistère. Accompagné de l’experte en développement, Elaine Le Floch, et du directeur du projet de "laboratoire low-tech", Pierre-Alain Lévêque, l’aventurier du Morbihan va réaliser un tour du monde de 36 mois à bord du catamaran le Nomade des mers. Corentin de Chatelperron s’était déjà illustré en 2009 et en 2013 lors de ses par des voyages entre le Bangladesh et la France et dans le Golfe du Bengale à bord d’une embarcation exclusivement construite à partir de matériaux de récupération.

A bord de leur navire, l’équipage part à la découverte des « low-techs » -en opposition aux « high-techs » qui sont énergivores- à travers le monde. Ils comptent découvrir et rapporter de leur voyage les innovations issues du système D, écologiques et non polluantes. Ces technologies ne possèdent aucun vecteur de diffusion car elles sont inventées localement pour répondre à des besoins essentiels. « Il y a une vraie révolution à faire rien qu’en diffusant ces savoir-faire » précise en effet l’aventurier. Le Nomade des mers est lui-même écologique : il comprend –entre autres- un réchaud à bois économe, une éolienne en matériau de récupération, quatre poules et des bottes de foin afin de produire des vers de farine qui leur serviront d’apport en protéines.

A bord du catamaran, l’équipage effectuera 15 escales. Ils s’arrêteront notamment au Maroc pour découvrir la désalinisation, au Sénégal pour le charbon vert ou encore en Malaisie pour l’épuration par micro-algues. L’expédition fera l’objet d’une série de 15 épisodes de 26 minutes diffusée sur la chaîne Arte en 2017.

Pour en savoir plus :
Sciences et Avenir
Jactiv (Ouest-France)
Bretagne Info Nautismedu-monde.html ?xtor=RSS-15
http://www.bretagne-info-nautisme.fr/Corentin-de-Ch%C3%A2telperron-a-largu%C3%A9-les-amarres-pour-l%27aventure-Nomade-des-Mers.html?lang=fr

Dernière modification : 07/03/2016

Haut de page