Brèves de France - 01 mai 2013 [es]

L’ange du bizarre s’expose au Musée d’Orsay

JPEG
Source : Musée d’Orsay

Le Musée d’Orsay invite à un voyage dans le mystère et l’irrationnel du romantisme noir, présentant les multiples facettes de ce vaste courant artistique, qui s’oppose à la rigidité du classicisme et au triomphe de la raison.

Des tableaux de Goya aux films expressionnistes des années 1920, l’exposition rassemble peintures, gravures, sculptures et œuvres cinématographiques d’artistes qui, à partir du XVIIIe siècle, s’opposent à la prédominance du progrès et de la raison prônés par l’esprit des Lumières.

Revisitant les temps forts du romantisme noir, L’ange du bizarre nous plonge dans les univers fantastiques et terribles de Géricault, Delacroix et Füssli, et nous invite à partager la solitude contemplative de Caspar David Friedrich.

L’ange du bizarre. Le romantisme noir de Goya à Max Ernst.
Musée d’Orsay
Jusqu’au 9 juin 2013

Plus d’information : http://www.musee-orsay.fr

La PME française Ekinops s’impose sur le marché des télécommunications

JPEG
Source : Images de France – 4ème édition

Se positionnant avec succès dans le marché de la fabrication de matériel pour les opérateurs de télécommunications, la PME Ekinops a remporté un marché en Afrique de l’Est face à Huawei, l’une des entreprises dominantes du marché, et prépare son entrée en Bourse à Paris.

Ekinops, PME de 60 personnes installée à Lannion (Côtes-d’Armor), a été fondée il y a dix ans par deux ingénieurs d’Alcatel-Lucent, fournisseur en produits et services de télécommunication. Spécialisée dans la fabrication de matériel de réseau permettant la transmission de données, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 10,2 millions d’euros en 2012. La PME travaille pour des opérateurs tels que l’israélien Bezeq, l’ukrainien Datagroup, le russe Kvant et le français Free.

Sur un marché où la généralisation des smartphones génère une demande de plus en plus forte pour les opérateurs, Ekinops a réussi à s’imposer en créant des produits moins consommateurs d’énergie et moins coûteux, proposant pour certains appels d’offres des prix 30% moins élevés que ses concurrents.

Plus d’information : http://abonnes.lemonde.fr/economie/...

L’écopâturage urbain, nouvelle solution pour l’environnement ?

JPEG
Source : photo-libre.fr

La ville de Paris s’essaie à l’écopâturage urbain ! Le service des Archives de la capitale accueille depuis le 3 avril quatre brebis noires d’Ouessant dans un espace vert de 2 000 m² dans le 19e arrondissement.

Depuis la mise en place en 2007 du Plan Climat, qui prévoit une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 75 % en 2050, la mairie de Paris multiplie les expériences écologiques. Cette fois-ci, la présence de moutons en plein centre urbain provoque la curiosité et l’attention du public. Répondant à l’objectif de limiter l’usage des désherbants, l’écopâturage urbain s’inscrit dans une volonté d’éducation citoyenne au respect de l’environnement.

Par ailleurs, supportant mal l’intensification de l’élevage, les brebis noires d’Ouessant sont de moins en moins nombreuses. L’expérience de l’écopâturage à Paris leur offre une voie de reconversion, qui a comme avantage de contribuer à la protection de la biodiversité.

Plus d’information : http://abonnes.lemonde.fr/planete/a...

Dernière modification : 25/08/2014

Haut de page