Brèves de France - 15 aout 2011 [es]

Pirates et flibustiers à l’assaut d’Angoulême

JPEG

Source : http://www.citebd.org

Jusqu’au 2 octobre, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, en Charente, accueille une grande exposition ludique sur l’univers des pirates. Ces personnages légendaires sont une intarissable source d’inspiration pour de nombreux auteurs de bandes dessinées, illustrateurs et réalisateurs de cinéma.

Un cheminement au milieu de décors grandeur nature déployés sur plus de 300m2 invite les visiteurs à découvrir le monde des flibustiers, corsaires et autres boucaniers. Du pont du navire à l’île au trésor, les pirates sont présentés au travers de trois sources principales : la bande dessinée, le film et les pièces muséographiques.

Des histoires à l’Histoire, les planches originales et les imprimés de bandes dessinées sont accompagnés d’objets du quotidien des pirates du XVIIIe siècle, telles que des cartes marines, des lettres et des armes. Des extraits de films, des photographies et des affiches complètent ce panorama original.

Une partie de l’exposition est dédiée aux enfants, qui pourront lire, jouer et participer aux chasses au trésor ou aux ateliers de bricolage organisés tout l’été. Le musée propose également un cycle de cinéma permettant de voir ou revoir les meilleurs films de pirates, tels que L’île au trésor de Victor Fleming ou Pirates de Roman Polanski.

Pour plus d’informations :
http://www.citebd.org

En 2010, la France est restée très attractive pour les étrangers

BMP

Source : http://www.strategie.gouv.fr

Investissements, éducation, qualité de vie… L’édition 2011 duTableau de bord de l’attractivité de la France [1] montre que le pays reste l’un des principaux pays d’accueil pour les étrangers. La solidité de l’économie, la taille et le dynamisme du marché intérieur, sans oublier la qualité des infrastructures et des services publics jouent un rôle déterminant pour attirer les étrangers dans un contexte économique international dominé par l’incertitude.

Alors que les flux d’investissements directs étrangers (IDE) ont chuté de 20% en Europe, ils sont restés stables en France en 2010. La France reste, selon la CNUCED [2], la troisième destination mondiale des IDE derrière les Etats-Unis et la Chine. De fait, près d’un Français sur sept du secteur marchand travaille dans l’une des 20 000 filiales de groupes étrangers implantés dans l’Hexagone.

Le rapport souligne également le rôle des réformes poursuivies pour améliorer la compétitivité de l’économie. La France est notamment au premier rang des pays développés en ce qui concerne les avantages fiscaux en faveur de la Recherche et du Développement.

La mobilité internationale des étudiants est une autre dimension de l’attractivité du pays. La France est, dans ce domaine, le troisième pays d’accueil avec près de 270 000 étudiants étrangers inscrits dans ses filières d’enseignement supérieur. Les programmes de recherche de haut niveau jouissent d’une réputation internationale et accueillent la plus grande proportion d’étudiants étrangers en France. Enfin, le pays séduit par la qualité de vie qu’il offre, se plaçant ainsi au deuxième rang mondial selon le classement International Living.

Pour plus d’informations :
http://www.strategie.gouv.fr->http://www.strategie.gouv.fr/system/files/110705_tdb_fr_bat_ok_1.pdf?bcsi_scan_2c4d6ddaa91b4abc=E+8vhOSgiGUiEDikZ36/VQ0kOCkFAAAAcazIAQ==:1&bcsi_scan_6732190ffa524750=25xKPbzLrxd3THUf67yzj1wmnaURAAAAbaL+AQ==&bcsi_scan_filename=110705_tdb_fr_bat_ok_1.pdf]

Vers un vaccin expérimental contre l’hépatite C

JPEG

Source : Images de la France, 4ème édition

Des chercheurs français, sous la direction de David Klatzmann (CNRS/Université Pierre et Marie Curie/Inserm), ont mis au point une stratégie de développement vaccinale d’un genre nouveau, qui constitue une avancée significative vers l’élaboration d’un vaccin contre l’hépatite C.

Dans le cadre d’une étude européenne visant au développement d’un vaccin contre cette maladie potentiellement mortelle, qui touche près de 200 millions de personnes dans le monde, des scientifiques français ont expérimenté une technologie nouvelle et particulièrement prometteuse, qui fait intervenir un faux virus synthétique appelé VLP (Virus-Like Particule). Ces « pseudo-particules » virales ne contenant pas de matériel génétique, ne permettent pas au virus de se multiplier et sont donc inoffensives.

L’utilisation de cette nouvelle technique a permis, lors de tests sur des souris, d’observer pour la première fois une production d’anticorps neutralisant le virus. Ces mêmes anticorps présentent la particularité d’avoir « une activité à large spectre », c’est-à-dire qu’ils sont capables de neutraliser les différents sous-types du virus de l’hépatite C.

Selon un communiqué publié par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), ces travaux pourraient mener à la création d’un vaccin préventif contre l’hépatite C et être appliqués pour le développement de vaccins contre d’autres infections, comme le VIH et la dengue.

Pour plus d’informations :
http://www2.cnrs.fr->http://www2.cnrs.fr/presse/communique/2241.htm]

[1Agence Française des Investissements Internationaux, Centre d’Analyse Stratégique, direction générale du Trésor et Datar

[2Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page