Brèves de France - 30 Septembre 2007

Sanofi-Aventis investit à hauteur de 20 millions de dollars dans son usine mexicaine de Ocoyoacac (Estado de México).

Le groupe pharmaceutique leader en Europe et numéro deux au Mexique confirme ainsi sa volonté d’implantation solide sur le marché mexicain des médicaments génériques. Cette opération permettrait à l’usine d’augmenter de 10% son rendement dont la capacité de production est à l’heure actuelle de 100 millions d’unités par an. Cet investissement favorisera donc la fabrication de 50 nouveaux médicaments génériques au moment où le marché mondial du générique est en pleine expansion (une croissance deux fois plus importante que celle concernant les médicaments classiques). Les médicaments génériques, qui connaissent depuis quelques années un franc succès au Mexique, offrent une qualité identique à celle des autres médicaments mais à des tarifs inférieurs ; ce qui permet aux foyers jouissant de revenus modestes d’avoir accès à un panel plus large de médicaments. A l’heure où le Mexique affecte 11,6% (chiffres 2003 , source OMS) de ses dépenses publiques aux questions de santé, le générique apparaît, à l’instar d’autres pays comme la France, comme une option intéressante afin de diminuer les dépenses publiques sans pour autant réduire la qualité des soins.

La « Fête de la Science » aura lieu partout en France du 8 au 14 octobre 2007.

Cet évènement est l’occasion de dévoiler et de présenter au grand public les secrets de la science, notamment grâce à la participation de milliers de volontaires, chercheurs, ingénieurs et techniciens sur l ’ensemble du territoire. L’objectif est d’aider les citoyens français à mieux comprendre le fonctionnement de la matière et des objets qui l’entourent, mais aussi à mieux intégrer l’importance du travail la recherche et des défis qu’elle relève. C’est le cas par exemple de cette édition 2007 avec le thème de l’année polaire internationale qui met en lumière les enjeux écologiques mondiaux et l’avenir de la planète. Grâce à ces rencontres, le savoir et le monde de la science sera pour un moment accessible pour des milliers d’amateurs et de curieux .

A l’occasion de la Coupe du monde de rugby qui se déroule actuellement en France, le mUsée du Quai Branly mélange culture et ovalie.

Il s’intéresse à la culture des pays participants à la compétition et profite de l’événement pour exposer d’originales collections. Afin de rendre la culture rugbystique plus accessible, de nombreux ateliers ont été mis en place pour permettre aux visiteurs de se familiariser avec les géants du rugby mondial comme les All Blacks ou encore l’Afrique du sud et autres Iles Samoa. Tatouages, contes, gastronomie… tout est mis en place pour une véritable immersion dans ces lointaines civilisations. L’exposition se tiendra tout au long de la compétition et fermera ses portes le soir de la finale de la Coupe du Monde de Rugby. Le mélange original de la culture et du sport aura permis de favoriser l’accès à de lointaines civilisations pour de nombreux citoyens du monde entier qui visitent le Musée du Quai Branly.

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page