Brèves de France - 31 octobre 2007

PDF - 77 ko

Le prix Nobel de physique 2007 a été décerné au physicien français Albert Fert.

Le chercheur français déjà médaille d’or du CNRS en 2003 a été récompensé pour ses découvertes dans le domaine de la nanoscience et en particulier celle de la magnétorésistance géante (GMR), ainsi que pour sa contribution au développement de la spintronique. La découverte de la GMR a déjà eu de nombreuses répercutions sur les technologies de l’information et de la communication : Depuis 1997 toutes les têtes de lecture de disque dur utilisent la magnétorésistance géante pour détecter les inscriptions magnétiques sur le disque. Leur performance a permis de multiplier par cent le volume d’information stockée sur une même surface.

Pour plus d’information :
http://www.technologie.gouv.fr/discours/2007/nobelphysique07.htm

La France teste les musées gratuits

A l’initiative du ministère de la culture, nombre de musées nationaux français vont être les cobayes d’une experience inédite : la gratuité totale. L’opération qui commencera au début janvier de l’année 2008 et qui durera 6 mois, vise à démocratiser un peu plus la culture en facilitant l’accés au patrimoine culturel français aux revenus les plus modestes. Parmi le choix, qui se veut hétérogène, des musées tests, on trouve entre autres le Musée des Arts et Métiers à Paris, le Musée de la porcelaine à Limoges ainsi que des châteaux comme celui d’Henri 4 à Pau. Le ministère de la culture prévoit de débloquer un budget de plus de 2 millions d’euro qui servira notamment à palier le déficit en billeterie de ces lieux culturels test. Si à l’échéance de la période l’experience s’avère être un succés, il sera alors envisagé qu’elle se prolonge dans le temps et s’ouvre à d’autres musées.

Pour plus d’information :
http://www.lefigaro.fr/france/20071023.WWW000000389_la_france_teste_les_musees_gratuits.html

Rapport de la CNUCED sur les IDE en 2006

La France est au second rang mondial des pays émetteurs d’IDE (investissement Direct à l’Etranger)d’apres le rapport annuel de la CNUCED pour ce qui concerne l’activité économique 2006. Selon ce même rapport la France occupe aussi la troisième place des pays récepteurs d’IDE derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni. A noter pour la région latino-américaine, le maintien, dans les 20 premieres économies du monde receptrices d’IDE, du Mexique (18e) juste devant le Brésil (19e). L’Union Européenne s’impose elle comme la principale source d’IDE dans le monde avec près de 50% des fluxs sortants.

Pour plus d’information :
http://www.animaweb.org/actu-detail.php?actu=2229

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page