Brèves de France - 31 Mai 2007

1. Energie nucléaire : la France au premier plan

La France dispose aujourd’hui d’un parc nucléaire de 58 réacteurs, ce qui la pace en deuxième position, derrière les Etats-Unis et devant le Japon et la Russie. Pour la part d’électricité d’origine nucléaire, la France se trouve en première position : les réacteurs nucléaires assurent 79 % de la consommation électrique totale. A l’échelle mondiale, ce chiffre est de 16%, alors que le pétrole assure 41 % de la consommation électrique, le gaz 21%, le charbon 20%, et les énergies renouvelables 10 %. Aujourd’hui, le ministre français de l’environnement, a annoncé le lancement du programme EPR, réacteur nucléaire de troisième génération, et la poursuite des recherches relatives à la quatrième génération de réacteur nucléaire. Le nouveau gouvernement ne se focalise cependant pas uniquement sur l’énergie nucléaire, et se dit favorable à la poursuite des recherches dans le domaine des énergie renouvelables.

Pour en savoir plus
http://www.environnement.gouv.fr/developpement-durable

2. Alstom devrait construire le premier train à grande vitesse des Amériques

L’entreprise française Alstom devrait construire en Argentine le premier train à grande vitesse (TGV) des Amériques. Ce projet de train a pour but de relier les villes de Buenos Aires, Rosario et Cordoba pour une distance de 710 km, et le TGV devrait atteindre la vitesse de 320 km/h. Ainsi, la distance de 310 km entre Buenos Aires et Rosario sera réalisée en 85 minutes, et celle de 400 km ente Rosario et Cordoba en 90 minutes. Ce projet devrait générer 5 000 emplois directs et 20 000 emplois indirects. La mise en œuvre de ce type de projet de train à grande vitesse pourrait être de grand intérêt au Mexique compte tenu des distances très étendues qui séparent de nombreuses villes de la République mexicaine.

Pour en savoir plushttp://www.alstom.com

3. Le Festival de Cannes récompense les talents mexicains
Au Festival de Cannes, plusieurs films mexicains concouraient dans les différentes catégories de la compétition. Certains d’entre eux ont été récompensés. Luz Silenciosa de Carlos Reygadas, qui étaient en lice pour la Palme d’or, a connu un grand succès, remportant ainsi le Prix du Jury. Carlos Reygadas avait déjà concouru en 2005 avec Batalla en el cielo, et en 2002 avec Japón, dans le cadre de la Semaine internationale de la critique, pour lequel il avait reçu une mention spéciale. Luz Silenciosa était le seul long métrage latino-américain en course pour la Palme d’or. Dans la compétition officielle des courts-métrages, Elisa Miller a remporté la Palme d’Or, pour son film Ver llover. La réalisatrice mexicaine de 24 ans avait déjà été récompensé au Festival de Ciné de Morelia pour ce même courts-métrage. Huit films latino-américains figuraient dans la programmation de la Semaine Internationale de la Critique, parmi lesquels les œuvres mexicaines Parpados Azules d’Ernesto Contreras, Malos Hábitos de Simón Bross et Deficit de Gael García Bernal. Ce-dernier fût l’invité d’honneur de la Semaine.

Pour en savoir plus
http://www.festival-cannes.fr

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page