Brèves de France - 31 octobre 2009

Exposition Pierre Soulages au Centre Pompidou

JPEG
Source : http://www.centrepompidou.fr/

Le Centre Pompidou propose jusqu’au 8 mars prochain une grande rétrospective de l’œuvre du peintre français Pierre Soulages. Elle retrace 60 ans de sa carrière et invite le visiteur à découvrir les différentes phases de l’évolution de son œuvre, de la fascination pour la couleur noire à ce que l’artiste a baptisé lui-même “l’Outrenoir”.

L’exposition, qui présente plus de 100 œuvres, créées entre 1946 et aujourd’hui, suit l’enchaînement des diverses “périodes artistiques” de Pierre Soulages. La première partie est consacrée à la période fondatrice de l’artiste avec une sélection de ses premières peintures sur papier, de ses goudrons sur verre, et de ses oeuvres les plus marquantes des années 1950 à 1970. On découvre ensuite “l’Outrenoir”, nouvelle phase entamée en 1979 et centrée sur le travail de surfaces entièrement recouvertes de noir, sur lesquelles la lumière est diffusée par reflets. L’exposition présente enfin de grands polyptiques, ensembles de panneaux peints, en suspension dans l’espace.

Né en 1919 dans l’Aveyron, Pierre Soulages est devenu célèbre à la suite de la Seconde Guerre Mondiale pour ses oeuvres dominées par les noirs et les bruns. Sur cette attraction pour le noir, Pierre Soulages déclaraitJ’aime l’autorité du noir. C’est une couleur qui ne transige pas. Une couleur violente mais qui incite pourtant à l’intériorisation. A la fois couleur et non-couleur. Quand la lumière s’y reflète, il la transforme, la transmute. Il ouvre un champ mental qui lui est propre. » (Extrait de Françoise Jaunin, Pierre Soulages, lumières d’« outrenoir »)

Pour plus d’information :
http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Manifs.nsf/0/1F34F8382E5324A5C12575CC0032C831?OpenDocument&L=1

Le gouvernement organise les premières Assises de la Consommation

JPEG
Sources : http://www.assises-consommation.fr/spip.php

Le secrétaire d’Etat en charge de la Consommation, Hervé Novelli, a réuni le 26 octobre membres du gouvernements, experts et représentants d’associations de consommateurs pour les premières Assises de la Consommation, dans le but de mener une « politique globale de la consommation ».

Hervé Novelli a fixé comme priorités la reconnaissance des associations de consommateurs les plus représentatives, en créant un « super agrément » par lequel elles pourraient mener des actions, ainsi que la rénovation des institutions publiques de la consommation, notamment en consolidant l’Institut National de la Consommation (INC), qui absorberait d’autres organismes publics.

Le secrétaire d’Etat a également insisté sur la nécessité de renforcer les droits des consommateurs, en particulier dans certains secteurs pour lesquels les règles doivent être clarifiées et une meilleure information garantie. C’est le cas de l’immobilier – les prestations des syndics de copropriété devraient être fixées par arrêté avant la fin du premier trimestre 2010 -, la vente à distance - notamment sur internet -, l’énergie ou l’éco-consommation.

Hervé Novelli souhaite également renforcer les mécanismes de résolution des litiges entre entreprises et consommateurs, dans un premier temps par la généralisation de la médiation, et éventuellement, par l’instauration d’actions de groupe.

Pour plus d’informations :
http://www.assises-consommation.fr/

Exposition sur les Mystères de l’Univers au Trocadéro à Paris

JPEG
Source : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=7142

A l’occasion de l’Année Mondiale de l’Astronomie, le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), la Mairie de Paris, l’ESA (Agence Spatiale Européenne), le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) et le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales), présentent une exposition sur les Mystères de l’Univers dans les jardins du Trocadéro à Paris.

Cette exposition, dont l’objectif est de permettre au visiteur d’explorer les mystères de l’univers et de pénétrer dans les coulisses de la recherche astronomique, se décompose en 12 étapes : depuis la Terre, en passant par notre système solaire, jusqu’aux confins de l’univers.

Une variété d’animations et de démonstrations est proposée, en particulier aux jeunes, afin de les inviter à une découverte ludique de l’astronomie, ainsi que des conférences-débats et projections de films, durant lesquelles des chercheurs du CNRS, du CEA, du CNES, de l’ESA viennent partager leurs connaissances et leur expérience.

Parmi les objets exposés, le visiteur peut apprécier la maquette de L’European Extremely Large Telescope (E-ELT), appartenant à la nouvelle génération de télescopes extrêmement grands, ou les instruments du satellite Planck.

Pour plus d’information :
http://www.insu.cnrs.fr/a3221,mysteres-univers.html

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page