Brèves de France - 15 Décembre 2008

Brèves de France

Un peintre mexicain au Carroussel du Louvre :

Du 11 au 14 décembre, le Carroussel du Louvre a ouvert le Salon de la Société des Beaux-Arts qui présente chaque année aux amateurs d’arts peintures, sculptures et dessins d’artistes variés. Après avoir remporté lors de l’édition précédente la médaille de bronze, le peintre et promoteur culturel mexicain, Enrique Magaña, a participé pour la seconde fois au salon où il a exposé cinq peintures. Avant-gardiste, ce diplômé de Ecoles D’arts Plastiques de l’Université de Guadalajara se caractérise par une recherche constante de changement, transformant des paysages figuratifs en oeuvres abstraites. Sa démarche artistique a été reconnue dans plusieurs forum internationaux de prestige et il expose dans les musées de New York, San Francisco, Paris et Madrid.


http://mexiqueculture.org/cat/expositions-manifestations-hors-les-murs/

Lille, ville verte et européenne :

Lille veut défendre ses couleurs de ville verte à l’échelle européenne. C’est pourquoi elle a passé commande à la société de conseils Ernst & Young pour réaliser une étude originale : comparer les taux de CO2 qui seraient émis par une entreprise tertaire s’implantant dans les pôles économiques concurrents du nord de l’Europe, comme Paris, Londres, Amsterdam, Cologne et Bruxelles. Plusieurs sources d’émission du gaz ont été prises en compte pour départager les villes en lice, comme les combustibles, les transports, les services et le traitement des déchets. Dans cette course au développement durable, Lille présente un atout avec 15 à 40 % d’économie de CO2 sur ses concurrentes, avantage qui s’expliquerait notamment grâce l’existence du TGV dont l’énergie est en grande partie d’origine nucléaire.


http://www.lesechos.fr/info/energie/300312815-bilan-carbone-l-etude-d-ernst-young.htm

L’intermodalité à la mode de Sète :

A Sète, le plus ancien canal européen va être remis à flots pour redynamiser l’économie de toute une zone : la Région Languedoc-Roussillon entreprend de grands travaux afin de capter de nouveaux trafics et développer l’intermodalité du port sétois. Au total, 270 millions d’euros seront investis sur 10 ans pour réaménager ce canal qui relie la Méditerranée à l’Océan Atlantique en passant par la Garonne et le Rhône. Ainsi, les installations portuaires seront modernisées, le pôle « passagers », agrandi et une nouvelle gare maritime verra bientôt le jour. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement économique de la région qui a placé l’enjeu des transports parmi ses priorités. La Région n’est priopriétaire du port sétois que depuis le 1er janvier 2007 et en a pris la gestion en 2008, succédant dans cette fonction à la Chambre de Commerce et d’Industrie montpelliéraine.


http://www.developpementdurablelejournal.fr/spip.php?article3672

PDF - 40.6 ko
Brèves de France du 1er au 15 Décembre 2008

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page