Brèves de France - 15 juillet 2010

L’été au fil des festivals

JPEG

Source : Images de France, 3ème édition

Une grande variété de festivals sera proposée par de nombreuses villes de France au cours de l’été. Du Nord-Pas de Calais au Tarn-et-Garonne, en passant par Paris et Beaune, des spectacles de musique, d’opéra, de danse et de jazz sont au programme.

Le Festival Clé de Soleil de Lille met la musique classique à l’honneur du 4 juillet au 26 août. Son ambition est de faire découvrir au grand public les plus grands compositeurs dans le cadre des monuments historiques de la ville, en rendant hommage cette année à Chopin, Schumann, et Dohnanyi.

Le Festival International d’Opéra Baroque de Beaune (Côte d’Or) présente six opéras du 2 au 25 juillet. Si les œuvres d’Haendel, de Rameau et de Monteverdi sont au programme, le public découvrira également de jeunes talents - tels que le chef Raphaël Pichon, à la tête de l’ensemble Pygmalion – et des artistes de renommée internationale, comme le ténor américain Lawrence Zazzo et la soprano suédoise Malin Hartelius.

Pour la cinquième édition du Festival des Etés de la Danse, Paris accueille au Théâtre du Châtelet le Ballet de Novossibirsk du 7 au 24 juillet, dans le cadre de l’année croisée France-Russie 2010. Les danseurs sibériens interprètent des classiques comme "Le Lac des cygnes" de Tchaïkovski et "La Bayadère" de Petipa.

Le festival Jazz Montauban propose du 2 juillet au 7 août de découvrir le jazz dans toute sa diversité, du jazz vocal jusqu’au gospel, en passant par la chanson française avec Alain Souchon, jusqu’à la salsa. Le jazz manouche y sera représenté par Biréli Lagrène et Swan Berger, qui recevra le Trophée Jeune Talent 2010. L’Amérique latine sera également à l’honneur avec la chanteuse cubaine Omara Portuendo et Buena Vista Social Club. A l’occasion du centenaire de la naissance de Django Reinhardt, la ville de Tarn-et-Garonne lui consacre le spectacle « Django et rien d’autre ».

Pour plus d’information :

www.clefdesoleil.com
www.festivalbeaune.com
www.etesdeladanse.com
www.jazzmontauban.com

Bilan énergétique de la France 2009 : baisse inédite des émissions de CO2 et envol des énergies renouvelables

JPEG

Source : Images de France, 3ème édition

Le 7 juillet dernier, Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies Vertes et des Négociations sur le Climat, a présenté le bilan énergétique 2009 de la France, qui témoigne d’une baisse historique de la consommation d’énergie et des émissions de CO2 ainsi que d’une progression significative des énergies renouvelables.

D’après ce rapport, la consommation d’énergie primaire a diminué de 5,2% en 2009, une baisse inégalée depuis 35 ans. Celle-ci, conjuguée à un bond des énergies renouvelables, a permis à la France de réduire ses émissions de CO2 liées à l’énergie de 5,7% au cours de l’année. La facture énergétique de la France a alors diminué d’un tiers en 2009.

La production d’énergies renouvelables a connu une progression sans précédent, de 16% en deux ans, atteignant pour la première fois près de 20 millions de tonnes équivalent pétrole. Celle-ci a bénéficié d’un ensemble de mesures d’incitation prises dans le cadre du Grenelle de l’Environnement, lancé en 2007, telles que la fiscalité verte, les simplifications administratives et la réduction des délais de raccordement.

Ce succès croissant concerne en particulier les énergies éolienne et photovoltaïque. Le parc éolien a connu un essor de 84,5 % en deux ans : plus de 1 000 mégawatts, soit l’équivalent d’une centrale nucléaire, sont désormais raccordés chaque année au réseau. Le parc photovoltaïque a pour sa part été multiplié par sept en deux ans et comptait près de 45 000 installations raccordées fin 2009.

 
Pour plus d’information :  
http://www.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=17225

Un trou noir stellaire capable d’expulser de puissants jets de particules

JPEG

Source : Images de France, 3ème édition

Deux astronomes du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et un chercheur de l’University College de Londres ont découvert un trou noir stellaire émettant de puissants jets de particules, alors qu’habituellement l’énergie produite par l’absorption de matière par un trou noir est majoritairement transformée en rayons X. Cette découverte pourrait faire avancer notre connaissance très parcellaire des trous noirs.

Ce trou noir, aussi appelé « microquasar » projette une bulle de gaz chauds dans un rayon de 500 années lumières. Observé grâce au Very Large Telescope (VLT) de l’ESO (Observatoire Européen de Recherche Astronomique dans l’Hémisphère Sud) au Chili et au télescope spatial Chandra X-Ray de la NASA, ce phénomène est bien plus spectaculaire que ceux ordinairement constatés chez les microquasars de même catégorie (nés de l’effondrement d’une étoile). En effet, il montre que certains trous noirs peuvent émettre plus d’énergie sous forme de jets de particules que sous forme de rayonnement.

Cette découverte est une opportunité unique d’observer, à une échelle plus réduite et dans de meilleures conditions, les phénomènes qui se produisent dans les trous noirs supermassifs au centre des galaxies, encore largement inconnus.

Pour plus d’information :

http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1930.htm
http://www.nature.com/

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page