Brèves de France - 15 octobre 2010

Exposition « L’Or des Incas, origines et mystères » à la Pinacothèque de Paris

JPEG

Source : Exposition-paris.info

L’exposition “L’Or des Incas”, présentée à la Pinacothèque de Paris depuis le 10 septembre 2010 et jusqu’au 6 février 2011, explore les origines et les mystères de cette grande civilisation andine.

Les visiteurs pourront apprécier la splendeur de 253 œuvres de l’époque inca et antérieure (colliers, boucles d’oreilles, masques, diadèmes, parures en or, argent et cuivre), provenant de plusieurs musées péruviens et de cinq musées européens, réunies pour cette exposition à l’issue de deux années d’efforts. Ces bijoux sont l’emblème de l’empire inca qui a dominé le vaste territoire allant de l’Equateur au Chili, durant plus d’un siècle et demi, de 1400 à 1553.

« L’Or des Incas » permet de comprendre les différentes étapes des cultures andines, à partir d’œuvres artisanales découvertes lors de fouilles réalisées au Pérou au cours des vingt dernières années.

Pour plus d’informations :
http://www.pinacotheque.com/fr/

Peugeot lance la commercialisation de la voiture électrique iOn

JPEG

Source : Image de la France, 4ème édition

Peugeot a annoncé le 4 septembre le lancement de iOn, le premier véhicule électrique nouvelle génération disponible sur le marché européen. Il s’agit d’un modèle urbain facile d’usage, silencieux et sûr.

L’entreprise prévoit de commercialiser un total de 50 000 unités d’ici 2015, par le biais d’un pack « tout inclus », avec un coût de location mensuel de 499 euros pour une période de cinq ans ou de 50 000 km, et un paiement initial de 5 000 euros, montant correspondant à la prime versée par le gouvernement en cas de remplacement d’un vieux véhicule par un véhicule électrique. Sont également inclus l’entretien, la garantie de la batterie de type lithium-ion, ainsi que l’assistance spécialisée.

Bien que l’entreprise Peugeot ait indiqué qu’elle ne souhaitait pas vendre le véhicule, un prix de vente sera annoncé, en conformité avec la loi. Il sera approximativement de 35 000 euros, soit l’équivalent du coût total de la location. La commercialisation a débuté en septembre et les premières unités seront livrées en décembre prochain.

Xavier Peugeot, Directeur de marketing et communication, a assuré que l’entreprise prévoyait que les véhicules électriques et hybrides représentent 15% du marché en 2020, dont 4 à 5% seraient complètement électriques, ce qui équivaut actuellement en Europe à un nombre de voitures allant de 600 000 à 800 000.

Pour plus d’informations :
http://www.peugeot.com/en/products/concepts-cars-and-future-models/ion.aspx
http://www.peugeot.fr/Lesvehicules/Vehiculesparticuliers/ION/

Expédition “Lengguru-Kaimana 2010”, des chercheurs français en Papouasie-Nouvelle-Guinée

JPEG

Source : Image de la France, 4ème édition

Dans le cadre de l’Année de la Biodiversité, une expédition de près de 40 scientifiques français et indonésiens s’est lancée depuis le 3 octobre dans les profondeurs de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, l’une des régions les plus inhospitalières au monde, afin d’explorer, jusqu’au 19 novembre prochain, sa biodiversité extrêmement riche mais encore méconnue.

L’expédition, coordonnée par Laurent Pouyaud, chercheur à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), s’étendra sur sept semaines durant lesquelles les scientifiques parcourront les reliefs karstiques de Lengguru, situés au sud-ouest du pays, dans la partie indonésienne de la Nouvelle-Guinée, la deuxième île la plus grande au monde. Les scientifiques traverseront la jungle et des torrents, ils exploreront des grottes et d’immenses cavernes souterraines. Un navire de 32 mètres de l’Académie des Pêches de Sorong fera office de camp de base.

La géologie particulière des lieux créé un labyrinthe d’écosystèmes isolés les uns des autres, où les espèces ont été protégées depuis des millions d’années, selon Guilhem Maistre, l’un des scientifiques de l’expédition.

Pour sa part, le paléontologue Eric Gonthier part à la recherche de preuves archéologiques de présence humaine dans cette zone de passage entre l’Australie et l’Asie il y a 40 000 ans. Le biologiste Philippe Keith espère découvrir de nouvelles espèces, qui viendront enrichir la biodiversité déjà vaste de la région.

L’expédition a également une dimension pédagogique puisqu’un contact par satellite sera maintenu avec des écoles françaises et indonésiennes.

Pour plus d’informations :
www.lengguru.org/Lengguru/
www.lengguru.org

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page