Brèves de France - 15 août 2010

Les « Portes du temps » révèlent le patrimoine aux enfants des quartiers

JPEG

Source : Image de la France, 4ème édition

Tout l’été, l’opération les « Portes du temps » propose aux enfants et adolescents des zones urbaines sensibles de découvrir les grands sites patrimoniaux français. Lancée pour la sixième année consécutive par le ministère de la Culture, l’initiative permet à chacun d’accéder à la culture, en développant une approche ludique des monuments et musées français.

Inaugurée par le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, le 19 juillet au Château de Fontainebleau (Seine-et-Marne), l’opération les « Portes du temps », qui investit tout l’été près d’une trentaine de sites, s’adresse au grand public mais prioritairement aux enfants et adolescents des zones urbaines défavorisées. L’accent est mis sur le divertissement et la pédagogie, puisque le théâtre, la danse, la musique et le cinéma sont autant d’instruments utilisés pour initier à l’histoire et au patrimoine français.

Les musées, châteaux et sites archéologiques participants offrent des parcours structurés autour de thématiques, en fonction de leur propre histoire et de leurs ressources artistiques, architecturales et environnementales. Chaque visite, conçue selon une dynamique cohérente et didactique, est ponctuée d’activités aussi innovantes que l’escrime, la fouille archéologique ou la réalisation d’un court métrage.

Résultat d’une étroite collaboration entre historiens, professionnels de la jeunesse et artistes, les « Portes du temps » visent une approche pluridisciplinaire de l’histoire et des monuments. La démarche consiste à démontrer aux adolescents que le patrimoine français est une source d’inspiration pour la création d’aujourd’hui et qu’il renvoie à des problématiques actuelles.

Pour plus d’informations :

http://lesportesdutemps.culture.gouv.fr/

Le « handitourisme » prend son essor en Bretagne

JPEG

Source : Image de la France, 4ème édition

Depuis trois ans, le programme « Bretagne accessible » - mis en place par les associations touristiques du Finistère, du Morbihan, des Côtes d’Armor, d’Ille et Vilaine et des organismes tels que l’Association des Paralysés de France (APF) - a pour but de promouvoir une offre d’hébergements, de restauration et de loisirs accessibles au public handicapé.

Avec 120 équipements détenant le label « Tourisme et handicap », la Bretagne est devenue l’une des régions pionnières en matière d’accueil des touristes handicapés. Créé en 2001 par le ministère délégué au Tourisme, ce label recense des sites qui s’engagent à fournir un accès fiable à un éventail d’équipements et d’activités aux personnes souffrant d’un handicap moteur, mental, visuel ou auditif. Le Conseil Général de Bretagne propose de subventionner tout projet d’aménagement d’infrastructures de loisirs au-delà des normes réglementaires, jusqu’à 70 000 euros.

Cet engouement pour le « handitourisme » est particulièrement visible à Fouesnant dans le Finistère, une ville modèle en matière d’accessibilité. Cette station balnéaire offre des sentiers de randonnée balisés pour les non-voyants, des plans en braille, des chaises à porteurs tout-terrain et des véhicules amphibies permettant l’accès des handicapés moteurs aux plages.

Enfin, la Bretagne reste attentive aux résultats concrets de ces initiatives. Une étude de l’Observatoire régional du Tourisme, dont les conclusions seront rendues fin 2011, tente de mesurer l’impact des efforts d’aménagement sur la fréquentation des touristes handicapés sur le territoire breton.

Pour plus d’informations :
http://www.handi-tourisme.com/accueil.htm

http://www.bretagne-accessible.com/index.php?z=6

Le CNRS célèbre la biodiversité

JPEG

Source : http://www.cnrs.fr/biodiversite2010/spip.php?rubrique7

En partenariat avec la mairie de Paris et l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) organise du 20 au 31 octobre 2010 l’exposition Biodiversités, dans le cadre de la Fête de la Science et de l’Année Internationale de la Biodiversité. Dans les jardins du Trocadéro à Paris, cet événement propose au grand public de découvrir la richesse des différents écosystèmes et les enjeux liés à sa préservation.

Afin de sensibiliser la population à la protection de la flore et de la faune, le CNRS propose une présentation de la nature à travers un panel d’animations et de conférences et autour de cinq grands pôles, correspondant aux milieux urbain, rural, forestier, aquatique et invisible. L’exposition présente également le travail des scientifiques, en dévoilant les principaux programmes de recherche nationaux et internationaux menés dans le monde entier.

Chaque matin, un film explicitant un thème particulier sera projeté tandis que l’après-midi sera rythmé par des conférences de scientifiques, qui décriront leur profession et leurs recherches. Ces activités mettront en scène les multiples ressources des écosystèmes et les techniques scientifiques à la disposition des hommes pour les observer et les protéger. Une bibliothèque, des photographies, des panneaux explicatifs complèteront les ateliers et les moments d’échange de cet événement réunissant experts et amateurs autour d’un même objectif : comprendre la biodiversité pour travailler à sa conservation.

Pour plus d’informations :

http://www.cnrs.fr/biodiversite2010/spip.php?rubrique7

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page