Brèves de France - 15 juin 2010

Le Normandie retrouve ses couleurs impressionnistes

JPEG

Source : http://www.unevillepourlimpressionnisme.fr/

Terre de prédilection des grands peintres impressionnistes, la Normandie met à l’honneur cet été le célèbre mouvement pictural de la seconde moitié du XIXe siècle, en proposant une série d’événements artistiques, littéraires, musicaux et festifs.

De juin à septembre 2010, le festival Normandie Impressionniste propose de redécouvrir un des mouvements artistiques les plus appréciés du grand public, en organisant plus de 200 événements culturels sur tout le territoire haut et bas-normand. Cette région de l’ouest de la France a autrefois inspiré les peintres les plus représentatifs de ce courant pictural, comme Claude Monet, qui a peint au Havre en 1872 le tableau qui a donné son nom au mouvement, Impression, soleil levant.

Ce grand festival permettra aux visiteurs de découvrir les multiples facettes de l’univers impressionniste. Des expositions de peintures, réunissant des œuvres de maîtres venues de toute la France, mais aussi des Etats-Unis, d’Europe, du Japon et du Mexique, seront installées à Rouen, Caen et Honfleur. Des concerts de musique classique, des expositions de photographies ou d’art contemporain, des spectacles de théâtre et de danse seront également au programme.

Des croisières sur la Seine, des feux d’artifices, des ‘‘déjeuners sur l’herbe’’ et des guinguettes séduiront les promeneurs estivaux. Enfin, les couleurs des impressionnistes ne s’éteindront pas à la fin de l’été, puisqu’à partir du 22 septembre et jusqu’au 24 janvier 2011, le Grand-Palais de Paris consacrera une importante exposition à Claude Monet.

Pour plus d’informations :
http://www.normandie-impressionniste.fr/fr/home
http://www.unevillepourlimpressionnisme.fr/

France Telecom signe un accord pour la construction d’un câble internet sous-marin Europe-Afrique

JPEG

Source : Images de France, 3ème édition

France Télécom a signé le 5 juin un accord avec dix-neuf partenaires du secteur des télécommunications pour la construction et la maintenance du câble sous-marin ACE (Africa Coast to Europe) entre l’Europe et l’Afrique qui permettra à une vingtaine de pays d’Afrique de l’Ouest d’avoir accès à Internet haut débit.

Ce câble en fibre optique, long de 17 000 km, s’étendra de la France à l’Afrique du Sud et sera opérationnel au premier semestre 2012. Il desservira 23 pays, soit directement pour les pays côtiers, soit par des liens terrestres pour les pays enclavés comme le Mali et le Niger. ACE sera le premier câble sous-marin à atteindre la Gambie, la Guinée, la Guinée Equatoriale, le Libéria, la Mauritanie, la Namibie, la République Démocratique du Congo, Sao Tomé-et-Principe et le Sierra Leone. Mais il connectera également l’Angola, le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Nigeria et le Sénégal.

Le système ACE emploiera la technique la plus avancée en matière de câbles sous-marins, le multiplexage en longueur d’onde, d’une capacité totale potentielle de 5.12 Tbps (Tera bits par seconde). Le projet ACE représente un investissement global d’environ 700 millions de dollars (587 millions d’euros), dont 250 millions à la charge de France Télécom.

Selon France Telecom, ACE contribuera au développement social et à la croissance économique de l’Afrique et offrira une excellente connectivité aux réseaux de télécommunications en Europe, en Amérique et en Asie.

Pour plus d’informations :
http://www.orange.com/fr_FR/presse/communiques/att00015871/ACEPressrelease-CMAsignatureFR.pdf

Un projet d’éco-quartier innovant en Bords de Seine

JPEG

Source : Images de France, 3ème édition

Un projet ambitieux d’éco-quartier prend forme depuis 2007 sur la commune d’Issy-les Moulineaux (Hauts-de Seine). Produit d’une conception de l’aménagement du territoire respectueuse de l’environnement, l’éco-quartier des Bords de Seine permettra de redonner vie aux berges et de relier le centre-ville au fleuve.

Cette zone de 16 hectares, occupée par d’anciennes friches industrielles, a été choisie pour ce projet novateur. Une première étape, achevée en 2008, consistait en l’aménagement d’espaces verts et d’espaces publics, la construction d’un collège HQE (Haute Qualité Environnementale), d’une halle des sports, et la réalisation de 135 000 m2 de logements et de bureaux.

L’ambition de ses concepteurs est d’en faire un quartier économe en énergie, grâce à des bâtiments labellisés « basse consommation », combinant conception bioclimatique, isolation renforcée, équipements à haut rendement et énergies renouvelables. Les eaux pluviales seront récoltées et un projet de tri des déchets est actuellement à l’étude. Le développement de pistes cyclables et de transports collectifs sera privilégié, en vue de réduire l’impact des véhicules automobiles. L’éco-quartier s’attachera par ailleurs à réintroduire de la biodiversité. En ce qui concerne la flore, les espèces locales demandant peu d’arrosage seront favorisées dans l’aménagement des espaces verts.

Le 17 juin 2010, à l’occasion du 8ème Salon Energies Renouvelables, qui se déroule au Parc des Expositions à la Porte de Versailles, Issy-les-Moulineaux a reçu le 1er prix dans la catégorie « Aménagement » pour l’éco-quartier des Bords de Seine.

Pour plus d’informations :
http://www.issy.com/index.php/fr/cadre_de_vie/eco_quartier_des_bords_de_seine/un_eco_quartier_pousse_sur_les_bords_de_seine

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page