Brèves de France - 15 mars 2011

Exposition « L’Orient des femmes vu par Christian Lacroix »

JPEG

Source : http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/l-orient-des-femmes-vu-par-christian-lacroix.html

Le Musée du Quai Branly accueille jusqu’au 15 mai 2011 l’exposition « L’Orient des femmes vu par Christian Lacroix », qui rassemble 150 costumes et parures traditionnels du Proche-Orient, choisis par le couturier et la responsable des collections Afrique du Nord et Proche-Orient du musée, Hana Chidiac.

Les pièces présentées proviennent des collections du Musée du Quai Branly, enrichies pour l’occasion de celles de la collection privée de Widad Kamel Kawar, originaire de Jordanie, et d’un prêt du Musée National de Beyrouth - une robe d’enfant datant du XIIIème, découverte lors de fouilles archéologiques au Liban et par laquelle s’ouvre l’exposition. A l’exception de ce vêtement, l’ensemble des créations exposées date de la fin du XIXème siècle à nos jours.

Christian Lacroix a conçu l’exposition à travers une progression géographique allant du nord de la Syrie au désert du Sinaï. Le visiteur peut ainsi admirer une sélection de robes de fête, manteaux, voiles et coiffes colorés et brodés ayant appartenu à des femmes syriennes, jordaniennes, palestiniennes et bédouines. Spécialement pour cette exposition, le couturier a dessiné des coffres de mariage renfermant les accessoires du trousseau de la mariée.

Cette exposition a été imaginée comme un hommage à l’art de la broderie et au savoir-faire des femmes du Proche-Orient dans l’art de plaire. L’objectif est également de donner une autre vision des femmes orientales, à travers la diversité de leurs coutumes et la richesse de leurs vêtements.

Pour plus d’information :

http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/l-orient-des-femmes-vu-par-christian-lacroix.html

Le Groupe d’Action Financière (GAFI) salue l’action de la France en matière de lutte contre le blanchiment d’argent

JPEG

Source : Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) - Service photographique

Dans un nouveau rapport d’évaluation de la France, le Groupe d’Action Financière (GAFI), qui coordonne l’action de 35 pays contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, place la France parmi les trois pays les plus performants au monde en matière de lutte anti-blanchiment.

Dans ce rapport, fondé sur six ans d’évaluations, le GAFI considère que le dispositif mis en place par la France est conforme à 40 recommandations sur les 49 qu’il a établis, concluant que le pays a « constamment renforcé, affiné et étendu son système ». L’organisme international fait de la France un « modèle à suivre » en termes de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Saluant les améliorations que la France a apportées à son dispositif, le GAFI souligne que le gouvernement ne sera désormais tenu de rendre compte des évolutions de son système que tous les deux ans, alors que la plupart des pays sont soumis à un rapport annuel, voire tous les six ou trois mois pour certains.

La ministre française de l’Economie, Christine Lagarde, s’est félicitée des conclusions de ce rapport, considérant qu’« en reconnaissant la France comme un ‘modèle à suivre’, le GAFI conforte l’action de la présidence française du G-20 pour lutter contre les juridictions non coopératives et le blanchiment de capitaux ».

Pour plus d’information :

http://www.minefe.gouv.fr/discours-presse/discours-communiques_finances.php?type=communique&id=5127

Trois nouveaux parcs naturels marins crées en 2011 en France

JPEG

Source : Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE) - Service photographique

Dans le cadre des objectifs du Grenelle de la mer, la France va créer en 2011 trois parcs naturels marins au large de la côte Vermeille, dans les Trois Estuaires Picards et dans les eaux des îles Glorieuses, dans l’océan Indien.

Ces emplacements ont été choisis pour la richesse de leur biodiversité. Ainsi, le Parc de la Côte Vermeille, qui s’étendra de Leucate (Aude) à Cerbère (Pyrénées-Orientales), veillera à la conservation de plus de 1 200 espèces animales, dont le corail rouge, le mérou brun et le grand dauphin, et environ 500 espèces végétales. Le Parc des Estuaires Picards couvrira la Somme et le Pas-de-Calais et permettra de protéger, quant à lui, 20 espèces de mammifères marins, plus de 30 espèces d’oiseaux, et près de 1.200 espèces d’invertébrés. Enfin, le Parc naturel des Glorieuses, dans l’océan indien, sera une zone refuge pour de nombreuses espèces menacées : tortues vertes, raies, requins, une douzaine d’espèces de mammifères marins dont les baleines à bosses, ainsi que des oiseaux comme les noddis bruns et les sternes fuligineuses.

La création de ces parcs naturels a pour objectifs la protection de la biodiversité des fonds marins ainsi que le développement de l’économie maritime dans ces régions. Elle s’inscrit dans le cadre du Grenelle de la mer de 2009, qui vise à augmenter la superficie des Aires marines protégées (AMP) sur 10% de la surface totale des espaces maritimes français d’ici 2012. La France ne comptait jusqu’à présent que deux AMP : le parc marin de l’Iroise à la pointe Finistère créé en 2007 et celui de Mayotte dans l’océan indien.

Pour plus d’information :

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/nathalie-kosciusko-morizet-2011-sera-l-annee-de-la-mise-en-oeuvre-du-grenelle-de-la-mer

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page