Brèves de France - 1er novembre 2012 [es]

La Bohème prend ses quartiers au Grand Palais

JPEG

Source : Grand Palais

Rassemblant plus de 200 chefs d’œuvres, l’exposition « Bohèmes » investit jusqu’au 9 janvier 2013 le Grand Palais. Véritable muse, la thématique de la Bohème a été dépeinte par de nombreux artistes, dont Leonard de Vinci, Picasso ou encore Courbet.

Mettant en évidence l’omniprésence de la figure du bohémien dans la peinture européenne pendant quatre siècles, l’exposition invite à une réflexion sur la société et ses mœurs.

Au fil de l’exposition, « la vie de bohème » est déclinée en une série de portraits, tant photographiques que picturaux ou cinématographiques, mettant en lumière le mythe et la fascination générés par ce thème.

“Bohèmes – De Léonard de Vinci à Picasso”
Exposition au Grand Palais
3, avenue du Général Eisenhower 75008 Paris
Jusqu’au 14 Janvier 2013

Pour plus d’informations : http://www.grandpalais.fr/

Une nouvelle banque pour favoriser les investissements des PME

JPEG

Source : photo-libre.fr

Le Conseil des Ministres a adopté le 17 octobre dernier le projet de loi sur la Banque Publique d’Investissement (BPI). Présidée par Jean-Pierre Jouyet, actuel dirigeant de la Caisse des Dépôts, la BPI aura pour but de soutenir financièrement les petites et moyennes entreprises (PME).

L’Etat et la Caisse des dépôts et consignations seront actionnaires à parts égales de la BPI, dont la capacité d’investissement s’élèvera à environ 30 milliards d’euro, en prêts et en capital. Un guichet unique sera mis en place en région pour permettre aux entreprises de bénéficier de cette aide.

Afin de relancer la croissance, la future Banque publique d’investissement offrira aux PME tout un ensemble d’instruments de soutien financier, avec l’accès aux crédits et aux prêts, mais aussi à des services d’accompagnement et d’aide à l’export et à l’innovation.

Pour plus d’informations : http://www.oseo.fr/a_la_une/actualites/banque_publique_d_investissement_creation_et_gouvernance

Le goût, une histoire de famille

JPEG

Source : photo-libre.fr

L’Observatoire des préférences alimentaires du nourrisson et de l’enfant (OPALINE) a rendu ces 18 et 19 octobre derniers les conclusions de son étude sur la formation du goût chez les nouveaux nés. L’étude confirme que le goût se forme dès le plus jeune âge et dépend des habitudes familiales.

Grâce au suivi de 300 couples mères/enfants, cette étude a mis en évidence l’importance de la diversification alimentaire dans la formation des préférences alimentaires. Si l’on souhaite qu’un enfant ait une alimentation équilibrée, il faut lui proposer une grande variété de légumes dès l’âge de 5 mois et demi.

Financé par de nombreux organismes dont le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l’Institut National pour la Recherche Agronomique (INRA), l’OPALINE a également démontré le rôle essentiel joué par les pratiques au sein du foyer familial.

Pour plus d’informations : http://www.opaline-dijon.fr

Dernière modification : 26/08/2014

Haut de page