Début de la Semaine de la Francophonie 2016 [es]

JPEG

México, le 3 mars 2016

• Pour sa 12ème édition, la Semaine de la Francophonie, qui aura lieu du 7 au 18 mars, propose un programme ambitieux qui célèbre la langue et les expressions culturelles francophones.

• Pendant 10 jours, le public pourra profiter d’un large éventail d’activités culturelles et académiques dans différents lieux de la ville, comme des projections de films, des conférences, des débats, des lectures de poésie et divers ateliers.

• Le 12 mars sera organisée une Nuit de la Poésie Francophone à la Casa de Francia avec la participation de poètes originaires du Mexique, du Québec, de France, d’Haïti, de Belgique, et de Côte d’Ivoire.

La Francophonie désigne cet espace où se partage une même langue, le français, qui ne se parle pas uniquement en France, mais aussi dans bien d’autres territoires européens, africains, américains ou encore caribéens.

Une nouvelle fois, les représentations des pays membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ainsi que le Ministère des Affaires Etrangères mexicain (SRE) unissent leurs efforts pour célébrer la langue française à travers un vaste programme d’activités culturelles et académiques.

Le 3 mars dernier, la programmation de la Semaine de la Francophonie a été présentée lors d’une conférence de presse à la SRE.

Pendant 10 jours, le public mexicain pourra participer à de nombreuses activités dans la ville de Mexico mais également dans les villes de Monterrey et de Guadalajara.
Seront organisées des conférences et des tables rondes à l’Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), avec la participation d’universitaires et d’experts en provenance de différents pays membres de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) avec l’objectif de présenter et d’explorer la diversité culturelle qui caractérise la Francophonie.

D’autre part, le samedi 12 mars, la Casa de Francia proposera une nuit entière dédiée à la poésie francophone avec des invités spéciaux venant de France, du Québec, de Belgique, de Côte d’Ivoire, d’Haïti et du Mexique. Pendant toute la nuit, le public pourra profiter d’un mini festival consacré à la poésie francophone avec plus de trente activités.

Lors de la conférence de presse, les Ambassadeurs et les pays membres de l’OIF ont souligné l’importance de la poésie pour mettre en évidence le pluralisme et la vitalité de la langue française. Ainsi, la programmation de la Semaine de la Francophonie a pour objectif la promotion de l’enseignement du Français au Mexique ainsi que le promotion de la mobilité étudiante des étudiants mexicains vers les pays francophones.

Le cinéma sera également un élément central de la programmation avec la projection de nombreux films francophones au Cinéma-IFAL (du 13 au 17 mars), au Teatro Diana à Guadalajara, à la UNAM, à l’Universidad Autónoma de Nuevo León mais également dans les différentes Alliances françaises au Mexique.


L’Organisation Internationale de la Francophonie

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) est l’unique organisation qui, dans ses objectifs fondamentaux, cherche à promouvoir la diversité culturelle et le plurilinguisme.

Le Mexique a rejoint en novembre 2014 cet espace privilégié de dialogue et de coopération, en tant que Membre Observateur. Le Mexique a alors intégré un espace de 900 millions de personnes (220 millions de francophones) qui s’étend d’Europe jusqu’à l’Afrique et au Moyen Orient, et d’Asie jusqu’aux Amériques et aux Caraïbes.

Actuellement, plus de 30 représentations diplomatiques des pays membres et observateurs de l’OIF sont présentes à Mexico. De son côté, le Mexique compte 54 représentations diplomatiques et consulaires dans les pays membres de l’OIF.
Dans le cadre de la récente entrée du Mexique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie, a été créé un groupe des Ambassadeurs de la Francophonie (GAF) qui sera co-présidé par le Maroc et le Mexique en 2016.

Chaque année, 250 000 citoyens mexicains prennent des cours de français. Beaucoup d’entre eux réalisent par la suite leurs études dans des pays ou des régions francophones, contribuant ainsi à établir des relations durables entre nos deux pays.

Dernière modification : 09/03/2016

Haut de page