Déclaration locale de l’Union européenne sur l’assassinat du journaliste Rubén Espinosa [es]

PNG

Mexico D.F., le 5 août 2015,

La Délégation de l’Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission de l’Union européenne au Mexique

La Délégation de l’Union européenne et les Ambassades des Etats membres de l’Union européenne au Mexique condamnent fermement les assassinats, qui ont eu lieu le 31 juillet dernier dans la ville de Mexico, de quatre femmes et du photojournaliste Ruben Espinosa, qui travaillait à Veracruz et collaborait avec la revue d’investigation Proceso et avec l’agence Cuartoscuro. Parmi les femmes assassinées, se trouvait la militante Nadia Vera. Tous furent retrouvés avec des impacts de balle et de probables signes de torture. En outre, certaines femmes présentaient des possibles signes d’abus sexuels.

Malheureusement, la mort de Rubén Espinosa s’ajoute à la liste des autres journalistes assassinés en juillet dernier, incluant Juan Mendoza Delgado à Veracruz et le reporter radio Filadelfo Sánchez à Oaxaca.

La Délégation et les Ambassades des Etats membres de l’Union européenne au Mexique demandent aux autorités mexicaines compétentes de clarifier les faits, d’identifier et juger les personnes responsables, mais aussi d’éclairer les raisons qui ont poussé le journaliste à quitter Veracruz en juin dernier. L’Union européenne souligne l’importance d’une enquête profonde et efficace sur ces cinq assassinats, en considérant qu’il existe des motifs différents, à la fois liés à la liberté d’expression et aux meurtres des femmes. L’Union européenne continue de soutenir la liberté d’expression, réitère son appui aux institutions publiques, et prie les autorités mexicaines de mettre tous les moyens en œuvre pour assurer une protection efficace des personnes qui exercent le métier de journaliste.

Dernière modification : 06/08/2015

Haut de page