Des entreprises françaises présentent leurs innovations technologiques à Tijuana

Tijuana, le 12 décembre 2014

Des représentants des groupes français Degrémont, Aldebaran Robotics, Schneider Electric, Plastic Omnium et Dassault Systems ont exposé à Tijuana les savoir-faire de leurs entreprises en matière d’innovation.

Dans le cadre d’une visite de trois jours en Basse-Californie, une délégation d’entrepreneurs français a participé au Forum « Francia y Baja California Innovan » (« La France et la Basse-Californie innovent »). Cet événement, co-organisé par le gouvernement de l’Etat de Basse-Californie, l’Ambassade de France et la Chambre Franco-Mexicaine de Commerce et d’Industrie (CFMCI), s’est tenu en présence de l’Ambassadrice Maryse Bossière, du Sous-Secrétaire au Développement Economique de la Basse-Californie, Juan Antonio Martínez Zaragoza, et du Secrétaire au Développement Economique de Tijuana Xavier Peniche.

Adrien Tièche, Directeur commercial de Degrémont Mexique, a expliqué comment son groupe réutilisait les boues d’épuration au service de l’agriculture dans des villes comme Ciudad Juárez. Ce procédé innovant permet de résoudre le problème de saturation de ces boues dont souffrent de nombreuses communes.

Alfred Rodríguez, Président du Groupe Mediatec et de la CFMCI, a présenté le robot humanoïde Nao, créé par l’entreprise parisienne Aldebaran Robotics pour l’accueil, l’assistance et les soins à domicile, la formation et comme thérapie contre l’autisme. Un prototype de ce robot se trouve à l’Institut Technologique de Tijuana.

M. Rodríguez a également donné une conférence sur « la gestion du cycle de vie du produit », une tendance industrielle qui rassemble un ensemble d’outils dédiés à la gestion du produit dans un environnement collaboratif multidisciplinaire. Il utilise pour cela un logiciel de design 3D de Dassault Systems.

Au cours de son intervention, dans le cadre de « Francia y Baja California Innovan », Mme Bossière a assuré que la France est un pays dynamique dans lequel l’innovation se développe rapidement et qui compte beaucoup d’avantages compétitifs dans ce secteur. « Dans le classement mondial de référence des 100 entreprises les plus innovantes, 12 sont françaises », a-t-elle précisé. Elle a également souligné que les quelques 400 entreprises françaises implantées au Mexique y ont investi de manière importante.

L’Ambassadrice a indiqué qu’à la suite de la visite d’Etat réalisée par le Président français François Hollande au Mexique en avril dernier, la France et le Mexique avaient un calendrier conjoint bien rempli et prometteur.

Le Sous-Secrétaire à l’Economie, Juan Antonio Martínez Zaragoza, a manifesté l’intérêt de la Basse-Californie pour participer au forum économique qui sera organisé en marge de la visite d’Etat du Président mexicain Enrique Peña Nieto en France, en juillet 2015.

Pour sa part, le Directeur adjoint aux programmes d’innovation du Conacyt (agence de recherche mexicaine), Salvador Orozco Fernández, a présenté les programmes conjoints de coopération en matière de développement technologique et l’innovation entre des entreprises françaises et mexicaines.

Le même jour, la délégation composée de huit entreprises françaises et d’un représentant de la région Champagne-Ardenne, s’est réunie avec le maire de Tijuana, Jorge Enrique Astiazarán. Cet entretien a permis d’échanger des expériences sur des sujets divers : éclairage public, gestion des déchets solides, eau et assainissement, énergie.

L’Ambassadrice a également visité le centre associé au réseau des Alliances françaises du Mexique à Tijuana, candidat à l’intégration comme membre à part entière du réseau.

Dernière modification : 15/12/2014

Haut de page