Flash éco/innovation : L’Airbus A320neo a effectué son 1er vol avec succès [es]

L’Airbus A320neo, version remotorisée de l’appareil le plus vendu par l’entreprise eu- ropéenne, a effectué son vol inaugural d’une durée de deux heures, jeudi 25 septem- bre 2014 à Toulouse. 3 250 commandes ont été enregistrées, avant même le premier vol, passées par plus de 50 compagnies aériennes et représentant environ 60% du marché des moyen-courriers. Un succès commercial qui repose essentiellement sur l’amélioration des performances d’un appareil conçu dans les années 1980.

L’appareil, sorti cet été de la chaîne d’assemblage, a été construit avec des ailes équipées de “sharklets” (ailerons placés en bout de voilure). Il sera équipé avec de nouveaux réacteurs choisis par les compagnies aériennes à la commande : soit le Pure Power de Pratt & Whitney, soit le Leap, successeur du CFM-56, développé par Safran et GE. Ces innovations devraient lui permettre de consommer 15% de carbu- rant en moins et de réduire de 3600 tonnes les émissions de CO2 par an et par avion par rapport à sa version classique.

Avec l’A320neo, Airbus semble même avoir trouvé un nouveau modèle économique, reposant sur la remotorisation de modèles existants et susceptibles d’être reproduit sur d’autres segments. La logique industrielle qui a permis l’émergence de ce modèle ultra-rentable est celle d’une innovation incrémentale beaucoup moins coûteuse que la mise en place de nouveaux programmes de développement comme ceux de l’A350 ou l’A380.

Le Directeur commercial du constructeur aéronautique, John Leahy, avait fait l’annonce de ce premier vol de la nouvelle version du moyen-courrier A320 lors de la Confé- rence de l’ISTAT (International Society of Transport Aircraft Trading), qui se tenait à Istanbul le week-end dernier. L’entreprise a prévu la mise en service de l’A320neo en 2015.

Dernière modification : 29/09/2014

Haut de page