Inauguration de l’exposition « Mexique 1900-1950 - Diego Rivera, Frida Kahlo, José Clemente Orozco et les avant-gardes » [es]

JPEG

Avec plus de 200 œuvres exposées et une diversité d’artistes célèbres tels que Diego Rivera, Frida Kahlo ou Rufino Tamayo, l’exposition dresse un constat de la bouillonnante créativité artistique du pays dans la première moitié du XXème siècle. Une créativité au cœur de l’identité mexicaine, qui s’est construite en s’appuyant sur la peinture, la sculpture, l’architecture, l’urbanisme, la musique, la littérature, le cinéma et les arts appliqués.

JPEG

Souhaitée par les plus hautes autorités françaises et mexicaines, « Mexique 1900-1950 » a bénéficié de l’appui de François et Hollande et du Président mexicain Enrique Peña Nieto, des membres du Conseil Stratégique franco-mexicain, de l’Instituto Nacional de Bellas Artes et du Secrétariat à la Culture mexicain, ainsi que de la Réunion des Musées nationaux.

JPEG


L’exposition s’inscrit aussi dans le cadre d’une coopération culturelle très riche entre les deux pays :

La coopération culturelle franco-mexicaine

JPEG


Un patrimoine qui fascine les Français

JPEG

La vitalité de ces échanges s’est exprimée à travers plusieurs expositions de grande ampleur ces dernières années, qui ont toutes remporté un large succès public : Diego Rivera et Frida Kahlo au musée de l’Orangerie, France-Mexique : regards croisés photographiques, à l’Institut français d’Amérique latine, ou encore Mayas, révélation d’un temps sans fin, au Musée du Quai Branly. Cette dernière, ainsi que celle consacrée à Teotihuacán en 2009, sont les deux expositions qui ont attiré le plus de visiteurs depuis la création du Musée, démontrant s’il était besoin que le patrimoine mexicain ne cesse de fasciner le public français.

JPEG

Dernière modification : 17/10/2016

Haut de page