L’Ambassade de France et la SAGARPA ont organisé le séminaire « L’initiative 4 pour 1000 : les sols pour la sécurité alimentaire et le climat » [es]

Mexico, le 18 avril 2016

L’Ambassade de France au Mexique et le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage, du Développement Rural, de la Pêche et de l’Alimentation (SAGARPA) ont organisé ce lundi le séminaire « L’initiative 4 pour 1000 : les sols pour la sécurité alimentaire et le climat », dans les locaux de la SAGARPA.

PDF - 1.3 Mo
Qu’est-ce que l’Initiative 4 pour 1000 ?

L’initiative 4 pour 1000 a été lancée par le gouvernement français dans le cadre de la conférence de Paris sur le climat (COP21). Elle vise à améliorer la teneur en matière organique des sols et encourager la séquestration de carbone dans ces derniers, à travers la mise en œuvre de pratiques agricoles adaptées aux conditions locales tant environnementales, sociales qu’économiques, comme le proposent notamment l’agro-écologie, l’agroforesterie, l’agriculture de conservation, la gestion des paysages.

Un taux de croissance annuel du stock de carbone dans les sols de 4 pour 1000 permettrait de stopper l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’atmosphère.

JPEG

L’événement a été inauguré par la sous-secrétaire au Développement Rural, Mely Romero Celis, et l’Ambassadrice de France au Mexique, Maryse Bossière, en présence du représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Mexique, Fernando Soto Baquero, et du président de la Fédération Internationale du Mouvement de l’Agriculture Biologique (IFOAM International), André Leu.

JPEG

Maryse Bossière a indiqué que l’agriculture peut contribuer à la lutte contre le changement climatique et au renforcement de la sécurité alimentaire.

« Cette initiative a rassemblé plus de 150 états, organisations internationales, entreprises, ONG autour de la conviction qu’il est indispensable d’associer davantage le secteur agricole à la lutte contre le changement climatique et que ce secteur peut constituer un levier d’action significatif pour la sécurité alimentaire » a affirmé l’Ambassadrice.

L’Ambassadrice a rappelé que ces Etats et Organisations se retrouveront le 28 avril prochain à Meknès au Maroc.

JPEG

La sous-secrétaire au Développement Rural, Mely Romero Celis, a indiqué que 64 % des sols mexicains subissaient une dégradation estimée entre « légère » et « extrême », et que ce phénomène combiné à d’autres menaces, a conduit le gouvernement mexicain à prendre des mesures concrètes à court et moyen termes.
« C’est dans cette optique que le gouvernement de la République, avec à sa tête Enrique Peña Nieto, a rejoint dans ce contexte international les forums, pactes, accords et engagements correspondants », précise-t-elle.

“Le gouvernement et ce ministère se sont associés à l’initiative 4 por 1000 : les sols pour la sécurité alimentaire et le climat dans le but de garantir que l’agriculture et toutes ses parties prenantes aient la capacité de lutter contre le changement climatique”, a ajouté Mely Romero.

JPEG

En tant que représentant du Ministère de l’Agriculture, le conseiller agricole regional détaché à Washington, Christophe Malvezin, a souligné que l’initiative 4 por 1000 est une des 6 initiatives agricoles retenues dans le cadre de la COP21.

Le séminaire se divise en 4 tables rondes :
-  L’initiative 4 pour 1000, une approche multiassociative
-  Un programme international de recherche
-  La production à petite échelle : une solution pour le changement climatique ?
-  Perspectives de la collaboration scientifique pour l’initiative 4 pour 1000 au niveau international

JPEG

Les tables rondes ont réuni diverses autorités, organisations internationales, entreprises et ONG.

JPEG

Dernière modification : 19/04/2016

Haut de page