Inauguration de la Maison de l’Adolescent Pr. Didier-Jacques Duché, en présence de l’Ambassadrice [es]

JPEG

Ecatepec de Morelos, le 26 janvier 2016

Maryse Bossière, Ambassadrice de France au Mexique, a pris part ce mardi à l’inauguration de la Maison de l’Adolescent Didier-Jacques Duché à Ecatepec de Morelos (Etat de Mexico), en présence du gouverneur de l’état, Eruviel Ávila Villegas. Le président honoraire de l’Académie Nationale de Médecine française, le Professeur André Parodi, et le maire d’Ecatepec, Indalecio Ríos Velázquez, étaient également présents à la cérémonie.

JPEG

« Aujourd’hui nous offrons aux jeunes, aux jeunes de l’état de Mexico et plus particulièrement à ceux d’Ecatepec cet édifice qui, j’en suis sûr, saura changer leurs vies et leur permettra de grandir heureux, de grandir en bonne santé, pour qu’ils soient demain des adultes et apportent à la société ce que nous attendons de nos jeunes » a déclaré Eruviel Ávila dans son discours inaugural.

Mme Bossière a pour sa part salué le rôle de la nouvelle structure en indiquant que les adolescents étaient les premières victimes des dysfonctionnements sociaux. Elle a également rappelé que les études menées par les psychologues et psychiatres français dans les années 1980 sur le thème des relations parents-adolescents étaient à l’origine du modèle de soins proposé par la Maison de l’Adolescent.

Le professeur André Parodi a quant à lui rendu hommage à l’œuvre du professeur Didier-Jacques Duché, et souligné ses apports en faveur des enfants et des adolescents, par ses recherches sur les sujets du suicide et des troubles alimentaires entre autres.

JPEG

Baptisée du nom du professeur Didier-Jacques Duché, psychiatre français membre de l’Académie de Médecine française, la Maison de l’Adolescent s’adresse aux jeunes mexicains âgés de 10 à 19 ans. Elle traitera essentiellement les problèmes de santé dérivés des troubles alimentaires (boulimie, anorexie, obésité…) et offrira de manière totalement gratuite ses services en matière de psychologie, d’accompagnement juridique, d’éducation physique, de valeurs nutritives, de santé sexuelle ou encore de prévention des addictions à travers des traitements adaptés et personnalisés par les médecins. A cette occasion, l’état du Mexique devient le premier état mexicain à se doter d’un modèle de santé et d’attention médicale de ce genre.

Au cours de la cérémonie, le gouverneur a également signé en tant que témoin d’honneur l’accord bilatéral entre le Secrétariat de la Santé de son état et l’Académie de Médecine française, établi lors de la visite de travail effectuée en France du 29 juin au 1er juillet 2015 par le gouvernement de l’état du Mexique et dont la Maison de l’Adolescent est un aboutissement.

JPEG

Dernière modification : 28/01/2016

Haut de page