L’INRIA renforce sa relation avec le Mexique [es]

A Mexico, le 3 juin 2015

Un premier séminaire en matière de mathématiques appliquées et science informatique entre l’Institut français de Recherche en Informatique et Automatique (INRIA) et des partenaires mexicains s’est déroulé à la UNAM les mercredi 3 et jeudi 4 juin.

Cette rencontre avait pour but de consolider la relation franco-mexicaine dans un domaine stratégique en déterminant des projets conjoints qui pourraient conduire à la création d’équipes associées avec l’INRIA au Mexique.

L’INRIA est un organisme qui développe une excellence scientifique au service du transfert de technologie. Riche de 2700 collaborateurs issus des meilleurs universités mondiales, il répond efficacement aux enjeux pluridisciplinaires et applicatifs de la transition numérique. Il est à l’origine de nombreuses innovations créatrices de valeur et d’emplois. En Europe, l’INRIA est un des tous premiers organismes en termes de nombre de projets financés par l’Union Européenne. Doté d’une forte présence à l’international, il compte 80 équipes en partenariat avec divers pays.

Lors d’une réception organisée à l’issue de la première journée du séminaire, l’Ambassadrice de France de Mexico, Maryse Bossière, a tenu à féliciter l’intensification de la coopération franco-mexicaine dans ce domaine.

« Un grand plaisir et une très grande satisfaction qu’un des instituts les plus en pointe et les plus dynamiques de France ait choisi de renforcer de manière très volontariste sa relation avec les meilleurs équipes mexicaines du domaine, venant ainsi développer encore, une relation franco-mexicaine particulièrement riche et diversifiée en recherche », a-t-elle indiqué.

L’Ambassadrice a rappelé également qu’il existe déjà un laboratoire associé en mathématiques, entre le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et l’UNAM, et une unité mixte internationale entre le CNRS, l’Université Technologique de Compiègne et le CINVESTAV, deux entités franco-mexicaines qui travaillent avec l’appui du CONACYT.

Dernière modification : 04/06/2015

Haut de page