La France, pays d’innovation, cherche à développer la coopération économique [es]

A Puebla, le 25 juin 2014

"Nous nous trouvons dans un moment privilégié de notre relation bilatérale. La visite du président François Hollande au Mexique a posé des bases solides pour débuter un nouveau type de relations. A présent il s’agit d’aboutir à des projets concrets", a affirmé l’Ambassadeur, Mme Elisabeth Beton Delègue, lors de l’inauguration du forum économique "France Innova @ Puebla", organisé par la Chambre Franco-Mexicaine de Commerce et d’Industrie et la Ville de Puebla.

Accompagnée d’une délégation d’entrepreneurs français, elle a soutenu que la France a la volonté de développer des projets de coopération à Puebla et dans différents états de la Fédération. "Nous sommes présents dans des secteurs stratégiques et nous partageons la même vision du futur. Avec le Mexique nous voulons développer ensemble des activités pour améliorer la chaîne de valeurs. Notre ambition est de travailler avec le Mexique en poursuivant cette approche globale. Sont implantées ici, des entreprises leaders au niveau mondial ainsi que des petites ou moyennes entreprises (PME) qui se tournent désormais vers le marché mexicain afin de développer des collaborations", a dit l’Ambassadeur.

L’Ambassadeur a rappelé que le Maire de Puebla, José Antonio Gali Fayad, a été reçu en France par le Président François Hollande durant le mois de mai dernier et que le gouverneur de Puebla, Raphaël Moreno Valle est attendu prochainement à Paris.

"Nous souhaitons une meilleure articulation de tous les secteurs -des affaires, des sciences, de la technologie et du monde universitaire- parce que c’est fondamental, nous ne pouvons pas innover ensemble si nous ne travaillons pas en collaboration dans les domaines de la formation et de la recherche".

Elle a souligné qu’en avril dernier les présidents Enrique Peña Nieto et François Hollande ont signé 42 accords dans des secteurs comme l’énergie, l’aéronautique, le développement durable et l’urbanisme ainsi que dans le domaine de la coopération universitaire.

"Nous avons réussi à multiplier les programmes de bourses et de formation en France et au Mexique. Nous comptons un peu moins de 200 étudiants de Puebla qui se forment en France sur un total de 3000 étudiants mexicains. Avec la création de nouveaux programmes, les habitants de Puebla doivent mettre à profit ces opportunités", a-t-elle indiqué.

"Je suis heureuse d’avoir contribué au renouvellement de nos relations, ce que nous appelons la diplomatie économique. L’économie appartient aux entrepreneurs, la diplomatie aux diplomates, mais le défi est de les faire aller de pair. Nous avons réussi à poser les premières pierres, maintenant il reste à construire".

Durant la rencontre les représentants des entreprises Citelum, Saint-Gobain, Aldebaran Robotics, Dassault Systèmes et Schneider Electric ont exposé leurs avancées technologiques dans les domaines de la robotique, de la construction, des télécommunications, de l’éclairage public et du secteur énergétique.

Dernière modification : 26/06/2014

Haut de page