La sœur Consuelo Morales distinguée par le Prix franco-allemand des droits de l’homme “Gilberto Bosques” [es]

JPEG

México, 5 février 2015

Pour sa deuxième édition, le Prix franco-allemand des droits de l’homme « Gilberto Bosques » a été attribué, ce jeudi 5 février, à la sœur Consuelo Morales Elizondo, Directrice de l’association Ciudadanos en Apoyo a los Derechos Humanos (« Citoyens en appui aux droits de l’homme », CADHAC), de Monterrey.

Durant la cérémonie de remise du Prix, les Ambassadeurs de France et d’Allemagne ont rappelé que les droits de l’Homme sont au fondement d’un engagement commun de nos deux pays sur la scène internationale.

« Le respect et la promotion des droits de l’Homme sont une priorité centrale de la coopération et de l’amitié franco-allemande, dans chacun de nos pays et dans le monde entier. La proclamation des droits de l’Homme, à l’échelle nationale et internationale, ne peut être efficace que si des mécanismes existent pour garantir leur respect. L’Allemagne et la France appuient ainsi des organisations gouvernementales et non-gouvernementales de la société civile, dans de nombreux pays, pour les accompagner dans leur effort pour améliorer la situation des droits de l’Homme », a souligné Viktor Elbling, l’Ambassadeur d’Allemagne au Mexique.

« Aujourd’hui, la mise en œuvre et la défense des droits de l’Homme constituent une préoccupation mondiale. Presque un mois après les tragiques attentats de Paris, l’actualité nous démontre que ces droits ne peuvent jamais être considérés comme définitivement acquis et que nous devons continuer à être attentifs à leur défense et à leur promotion », a ajouté l’Ambassadrice de France au Mexique, Maryse Bossière.

Le Prix franco-allemand des droits de l’Homme « Gilberto Bosques » cherche à appuyer de façon constructive et respectueuse les initiatives qui permettent d’avancer sur le chemin de la défense, la promotion et la mise en œuvre des droits de l’Homme au Mexique. Par la remise de ce prix, l’Allemagne et la France mettent en valeur le travail de la société civile en cette matière ; elles offrent également un espace de discussion entre les acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux.

Comme lors de la première édition, le jury a reçu de nombreuses candidatures, toutes très pertinentes. Le Prix a été décerné à la sœur Consuelo Morales Elizondo (voir biographie ci-dessous) pour récompenser le travail qu’elle effectue grâce à l’organisation qu’elle a fondée en 1993 : CADHAC. Depuis 2007, cette fondation combat les violations des droits de l’Homme dues à la lutte contre le narcotrafic. L’Ambassadeur Elbling a souligné que CADHAC s’implique dans des procédures légales, en collaboration étroite avec les autorités. Ce dialogue a été qualifié de « très constructif et exemplaire » par l’Ambassadeur, puisqu’il garantit l’efficacité du travail réalisé par l’association.

Le Prix franco-allemand des droits de l’Homme a été créé en 2013 à l’occasion du 50ème anniversaire de la signature du Traité de l’Elysée par le Président Charles De Gaulle et le Chancelier Konrad Adenauer, qui a scellé la réconciliation entre la France et l’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale. Cette initiative n’est pas propre aux Ambassades de France et d’Allemagne au Mexique, elle est portée par de nombreuses autres ambassades françaises et allemandes dans le monde.


Consuelo Morales Elizondo

Directrice et fondatrice de Ciudadanos en Apoyo a los derechos humanos, A.C. (Monterrey)

La sœur Consuelo Morales membre des chanoinesses de St Augustin de la congrégation Notre Dame, ordre fondé au XVIème siècle en Lorraine. Elle a obtenu une Licence de travailleur social à l’Ecole Vasco de Quiroga à Mexico puis un Master de la Faculté Latino-Américaine des Sciences Sociales (FLACSO, Mexico) consacré aux droits de l’Homme et à la démocratie.

Elle a assuré la Présidence de la Conférence des religieuses mexicaines pour l’archevêché de Monterrey. Elle est membre du Conseil du groupe Humanitas A.C. et de l’équipe de coordination du réseau des organisations civiles du nord du Mexique.

Actuellement, elle occupe la présidence du Conseil de OXFAM-Mexique.
Consuelo Morales a reçu le Prix National pour l’Egalité et contre les Discriminations, décerné par le Conseil National pour la Prévention de la Discrimination (Conapred). Elle a été distinguée par le Mouvement pour la Paix de l’Etat de Chihuahua. Elle a également reçu la plus haute distinction civile de l’Etat de Nuevo León, Presea Estado de Nuevo León.

A l’international, elle a été récompensée par le Prix Alison Des Forges pour engagement exceptionnel en faveur des droits humains octroyé par Human Rights Watch à des défenseurs des droits de l’Homme dans le monde entier.

Dernière modification : 06/02/2015

Haut de page