Portail franco-mexicain pour la recherche et l’innovation [es]

Mexico, le 10 mars 2015

L’Ambassade de France au Mexique et le CONACYT (Conseil National de la Science et de la Technologie) ont lancé, ce mardi 10 mars 2015, le portail franco-mexicain pour la recherche et l’innovation (www.ctifranciamexico.com). Ce site web a pour objectif de faciliter la collaboration et le rapprochement entre les communautés scientifiques et technologiques mexicaines et françaises.

Maryse Bossière, Ambassadrice de France au Mexique, et Enrique Cabrero, Directeur Général du CONACYT, ont participé à la cérémonie de lancement à la Résidence de France, en présence de chercheurs et de représentants d’universités et de centres de recherche.

La coopération scientifique entre la France et le Mexique est particulièrement dynamique. La France est le 3ème partenaire le plus important pour le Mexique en matière de sciences, de technologie et d’innovation. C’est pour cette raison que le CONACYT et l’Ambassade de France au Mexique ont uni leurs forces pour la mise en place de ce portail inédit à destination des chercheurs et des étudiants.

Grâce à cette plate-forme web, les scientifiques et étudiants des deux pays pourront avoir accès à toute l’information en relation avec la coopération scientifique franco-mexicaine. Des offres de financements pour leurs projets et leur suivi seront publiées en ligne, de même que des appels à contribution pour des événements et des offres de bourses.

L’Ambassadrice a remercié le Directeur Général du CONACYT pour « avoir rendu possible la construction de ce site, l’un des premiers, créé conjointement entre une ambassade de France et l’institution en charge de la mise en œuvre des politiques publiques en matière de sciences, de technologie et d’innovation d’un État partenaire ».

Cette plate-forme permettra de mieux valoriser les travaux des chercheurs et leurs initiatives. « Cet instrument sera au service d’une diplomatie scientifique pour accroître la collaboration entre les équipes de recherche des deux pays dans le but de résoudre des problèmes communs et contribuer au développement de relations internationales positives et constructives », a souligné l’Ambassadrice.

Dernière modification : 02/04/2015

Haut de page