Rencontre entre le maire de La Rochelle et les autorités de Campeche sur le thème de la ville durable [es]

Campeche, le samedi 14 novembre 2015

Le Maire de la Rochelle, M. Jean-François Fountaine, s’est rendu à Campeche le samedi 14 novembre. Il y a rencontré le gouverneur de l’Etat de Campeche, M. Alejandro Moreno Cárdenas ainsi que le maire de Campeche, M.Edgar Hernandez, et se sont entretenus ensemble sur les thèmes de la gestion de l’eau, la planification urbaine et la ville durable.

La ville de Campeche a, en effet, été choisie par les autorités mexicaines pour mener un projet pilote de ville durable entre la France et le Mexique. Le Maire de la Rochelle a salué ce « partenariat riche et fructueux » qui s’est tissé entre les deux villes. A son tour, le chef du Service Economique Régional, M. Thierry Fraisse a souligné la coopération tant technique qu’économique qui s’est développée autour de ce projet et en particulier du partenariat que sont sur le point de nouer l’Etat de Campeche et l’agglomération de La Rochelle. Le gouverneur de l’Etat de Campeche, M. Alejandro Moreno Cárdenas a quant à lui valorisé l’expérience de la ville de La Rochelle sur les questions de ville durable.

Le rapprochement stratégique entre la ville de Campeche et la ville de La Rochelle s’inscrit dans une perspective de coopération en matière de gestion de l’eau, de rénovation du centre historique ainsi qu’en matière de redensification urbaine. Depuis les années 70, La Rochelle s’est, en effet, illustrée par son caractère pionnier en matière de mobilité durable avec successivement la mise en place d’un centre historique piéton, l’installation d’un système de vélos en libre-service, la mise à disposition de voitures électriques ainsi que la mise en place de bus de mer électriques. Par ailleurs, La Rochelle s’illustre par son exemplarité dans les secteurs du traitement de l’eau et de la protection de l’environnement. Le développement de ce projet innovant positionnera Campeche comme un exemple au niveau national.

Dans cette même perspective, les entreprises françaises Engie, SETIM et Citelum ont signé des accords confirmant leur participation au projet pilote. Ces entreprises mettront leur savoir-faire en matière de services publics urbains et de technologies vertes au service du développement de ce projet. Engie et l’Institut Etatique de Transport de Campeche et l’Association Mexicaine de Transport signeront un accord sur la construction et l’opération d’un service de gaz naturel véhiculaire. De la même façon SETIM et les autorités publiques des transports de Campeche s’engageront à la mise en œuvre d’un système de prépaiement par carte et de géolocalisation dans les transports de bus de la ville. D’autre part, Citelum signera un « plan lumière » dont l’objectif est de proposer de nouveaux services (wifi, caméras, gestion stationnement, éclairage intéractif….)

A quelques semaines de la Cop 21, le Maire de la Rochelle, a souligné l’importance de la contribution des collectivités locales à la lutte contre le changement climatique au travers notamment du développement de villes durables.

La coopération franco-mexicaine sur le projet pilote de Campeche ville durable a été entériné par une lettre d’intention signée lors de la visite d’Etat du président Peña Nieto en France en juillet 2015.

Dernière modification : 11/10/2016

Haut de page