{Un chiffre, un fait} 2 : Le français, 2ème langue étrangère la plus étudiée en Europe [es]

A l’occasion de la dixième « journée européenne des langues », célébrée chaque année le 26 septembre, Eurostat, l’office chargé de l’information statistique à l’échelle communautaire, publie des données sur l’apprentissage des langues par les élèves du premier cycle du secondaire (collège).

JPEG

Il en ressort que le français est actuellement étudié par 34% des collégiens européens, un chiffre en hausse de 4% depuis 2005. Il se place ainsi en deuxième position, derrière l’anglais (97,1%).

Devançant largement l’allemand (22,1%) et l’espagnol (12,2%), le français est la langue étrangère la plus fréquemment étudiée en Belgique, en Irlande et au Royaume-Uni.

Toujours selon Eurostat, les pays dans lesquels le Français est le plus étudié sont Chypre (91,7%), la Roumanie (85,7%), l’Italie (69,9%), l’Irlande (63,5%), les Pays-Bas (57,7%), et le Portugal (57,4%).

Cette progression de l’apprentissage du français en Europe s’explique en partie par la généralisation progressive de la maîtrise de l’anglais, qui rend dès lors nécessaire la pratique d’une seconde langue étrangère afin de se démarquer sur le marché du travail. On ne peut que se réjouir, dès lors, que le choix des collégiens et lycéens européens se porte vers le français.

Exemple éloquent du développement de l’apprentissage du français, le développement de filières bilingues, telles que l’Abibac (baccalauréat franco-allemand) ou le Bachibac (baccalauréat franco-espagnol), qui débouchent sur l’obtention de deux diplômes, un atout non-négligeable en temps de crise.

La progression de l’apprentissage du français ne se limite toutefois pas à l’Europe. On constate en effet un développement constant de l’apprentissage du français dans le monde. Cela s’explique par le prestige et l’image de raffinement associés à notre langue, par la puissance de notre économie, malgré les critiques, mais aussi par les succès de la diplomatie culturelle française, qui s’attache à faire connaître et aimer le français, notamment par le biais de projets, d’évènements, de labels, ou encore de partenariats.

On notera ainsi le succès du réseau des lycées français à l’étranger, fort de ses 494 établissements dans 135 pays et de ses 325 000 élèves. Ces établissements, réputés pour l’excellence de leur enseignement (96% de réussite au bac pour la session 2014), ont enregistré une croissance réelle sur tous les continents, témoignant d’un engouement certain pour notre langue auprès des Français à l’étranger mais également des parents d’élèves locaux. En effet, avec 220 millions de locuteurs répartis sur 5 continents, le français est une langue d’avenir, ce dont atteste la vitalité de l’organisation internationale de la Francophonie.

Dernière modification : 08/10/2014

Haut de page